AccueilActualitésAmira Yahyaoui n'aurait pas dû dire ça sur BCE...

Amira Yahyaoui n’aurait pas dû dire ça sur BCE…

On a connu Amira Yahyaoui plus inspirée. La très emblématique ancienne présidente de l’association Al Bawsala, qui a forcé le respect d’un paquet de citoyens grâce à sa rigueur dans le suivi des travaux des députés, a peut-être raté une occasion de se taire. Embrayant sur les bruits autour du décès du président de la République, Béji Caïd Essebsi, ce jeudi 27 juin, Amira Yahyaoui a cru bon de balancer ceci sur son compte twitter : «Aujourd’hui j’ai une pensée pour tous les individus torturés alors que Béji Caïd Essebsi était ministre et qu’il était au courant. Je me remémore sa complaisance avec les deux dictatures de Bourguiba et Ben Ali. Tout a une fin et il ne peut pas échapper à son destin».

- Publicité-

Pas besoin de vous dire que ces mots ont provoqué un tollé sur les réseaux sociaux. Certes personne ne peut raisonnablement discuter le fait qu’il faille solder les comptes du passé, tous sans exception, dans une démocratie qui se respecte, mais il y a un temps pour tout, et là c’était pas le moment, vraiment pas…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,721FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,577SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles