Le chef de l’Etat français, Emmanuel Macron a déclaré, depuis la tribune du Sommet de la Francophonie, qui a commencé ce jeudi 11 octobre 2018 à Erevan, en Arménie, son soutien total à la Tunisie pour le combat qu’elle mène contre le terrorisme et appelé le président Béji Caïd Essebsi (BCE) à ne rien céder dans ce combat.

Il a salué le courage de Caïd Essebsi qui, a-t-il, “alors que nous vivons la montée de l’obscurantisme, s’est dressé avec courage et a pris des textes fondamentaux pour le droit des femmes“.

Pour rappel, le ministre italien de l’Intérieur et numéro 2 du gouvernement, Matteo Salvini, avait lui aussi encensé BCE, suite à sa visite en Tunisie. Pas de doute, Essebsi a de vrais fans en Europe ! Cela le consolera, lui qui enchante de moins en moins ses partisans et les citoyens, à en croire les sondages. Mais comme “nul n’est prophète en son pays“, alors…

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire