AccueilActualitésChawket : " Renoncer à son droit électoral est de nul effet"

Chawket :  » Renoncer à son droit électoral est de nul effet »

Réagissant au faible taux de participation aux élections municipales, le dirigeant àNidaa Tounes, Khaled Chawket a affirmé, dans une déclaration ce lundi 7 mai 2018 à Africanmanager, que celui qui renonce à son droit et devoir national n’a pas de rôle dans la vie politique, et que de toutes les façons « les municipalités auront toujours quelqu’un pour les gérer », a-t-il dit.

- Publicité-

Khaled Chawket a par ailleurs indiqué que plusieurs facteurs sont derrière cette réticence, citant la non satisfaction des Tunisiens du travail du gouvernement, du rendement de la classe politique, notamment de l’Assemblé des Représentants du Peuple (ARP), la non stabilité partisane et les changements qui ont eu lieu à travers le tourisme partisan et parlementaire. « Tous ces facteurs », explique le membre de Nidaa Tounes, « créent un crise de confiance entre la classe politique et le citoyen ».

Chawket a dit son regret de ne pas voir les Tunisiens exprimer leur mécontentement à travers les urnes :  » La réticence peut retarder d’autant le processus de la transition démocratique », a-t-il précisé.

Il a en outre souligné que les partis politiques sont appelés à méditer ce message négatif, leur rappelant leur rôle d’encadrer les citoyens et les inciter à s’intéresser à tout ce qui se passe dans le pays : « Les partis politiques, y compris Nidaa Tounes, sont appelés à écouter les messages des citoyens qu’ils soient positifs exprimés, via les urnes, ou négatifs par l’abstention », a-t-il ajouté.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,721FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,564SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles