Commerce : Les chiffres avec la Turquie s’améliorent, pas ceux du phosphate...

Commerce : Les chiffres avec la Turquie s’améliorent, pas ceux du phosphate !

par -

Les résultats des échanges commerciaux de la Tunisie avec l’extérieur, aux prix courants durant les quatre premiers mois de l’année 2019, montrent que les exportations ont augmenté de 16,5% (+32,8% durant la même période de l’année 2018). C’est ce que rapporte l’INS, qui précise que les exportations ont atteint le niveau de 15776,3 MDT contre 13542,6 MDT durant les quatre mois de l’année 2018.

  • La Tunisie exporte plus, mais importe aussi plus, de phosphate

De même, ajoute l’INS dans un communiqué en date du 10 mai 2019, les importations ont enregistré une hausse de 18,7% (+21,3% durant la même période de l’année 2018). Les importations ont ainsi atteint la valeur de 22113,1 MDT contre 18628 MDT durant les quatre premiers mois de l’année 2018. Et l’INS d’en déduire que le déficit de la balance commerciale tunisienne s’est établi à un niveau de 6.336,9 MDT contre 5085,4 MDT durant les quatre premiers mois de l’année 2018.

La balance commerciale tunisienne restait, à fin avril 2019, fortement marquée par l’évolution du secteur des phosphates, que le gouvernement reste jusqu’ici incapable de maitriser. En effet, l’amélioration de 16,5 % des exportations le doit beaucoup à l’accroissement de 87,7% dans le secteur des mines, phosphates et dérivés. Une hausse pour réguler l’optimisme de certains Conseillers, en-de-ça des meilleurs niveaux de juillet 2016 ou juillet 2018. Ajoutons à cela le fait que la hausse de 18,7 % des importations, la balance commerciale tunisienne le doit aussi à une augmentation de 38,1 % du secteur des mines et phosphate.

Autres détails, dans ces chiffres du commerce extérieur tunisien, pour les 4 premiers mois de 2019 : D’abord les exportations en produits d’alimentation, qui baissent de 12 %, alors que l’importation augmente de 18,6 % ; ensuite les importations en biens de consommation qui augmentent de 15,7 %. La Tunisie en a importé plus qu’en 2018 et plus qu’en 2017. Mais cela pourrait être dû à un effet Change.

  • La Tunisie importe moins de Turquie

Remarquons, tout de même, dans une lecture des chiffres du commerce extérieur tunisien par pays, que les chiffres des échanges commerciaux de la Tunisie avec la Turquie semblent connaitre un changement, plutôt positif, en ce début d’année 2019.

En effet, à fin décembre 2018, la Tunisie avait importé pour 2,740 Milliards DT de marchandises de la Turquie et n’y avait exporté que pour l’équivalent de 433 MDT. Trois mois plus tard, en mars 2019, les importations tunisiennes de Turquie n’étaient plus que de 0,710 Milliard DT et les exportations à 0,053 Milliard DT. Avril 2019, un mois plus tard, les importations tunisiennes de Turquie ont coûté 0,992 Milliard DT et les exportations vers la Turquie montaient à 88 MDT.

Ainsi, si les importations tunisiennes de Turquie semblent avoir marqué le pas et se situent désormais loin des 2 Milliards DT de 2018 (peut-être aussi à cause de la dépréciation de la monnaie turque), les exportations tunisiennes vers la Turquie n’arrivent toujours pas à rivaliser. On est certes un peu mieux que les 53 MDT, mais on reste aussi loin, très loin des 433 MDT de décembre 2018. Cette nouvelle morphologie est d’ailleurs attestée même par les chiffres, en kilogrammes, des importations et des exportations tunisiennes, de et vers la Turquie.

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire