AccueilActualitésDes ateliers mobiles de maintenance, don de l'Allemagne, au Comité général des...

Des ateliers mobiles de maintenance, don de l’Allemagne, au Comité général des prisons et de la rééducation

Le Comité général des prisons et de la rééducation relevant du ministère de la Justice a reçu, lundi, lors d’une cérémonie organisée à la prison d’Oudhna, gouvernorat de Ben Arous, trois véhicules ateliers mobiles de maintenance, dans le cadre d’un don octroyé par l’Allemagne.

- Publicité-

Selon un communiqué du ministère de la Justice, ces ateliers mobiles sont équipés pour assurer le travail de maintenance dans les prisons et les centres de rééducation en Tunisie. Il s’agit de deux ateliers polyvalents pouvant être utilisés pour des travaux de soudure, de plomberie et d’électricité, ainsi que d’un atelier mécanique.
Ces ateliers de maintenance mobiles pourront soutenir les équipes de maintenance dans les unités pénitentiaires, précise le communiqué.

Une formation des formateurs est, également, proposée, dans le cadre de ce don, au profit des équipes de maintenance pour ensuite former les détenus à la manipulation des équipements de maintenance. Un diplôme professionnel sera attribué aux détenus « ce qui leur permettront une meilleure réintégration dans la société ».
Par ailleurs, une machine de radiologie et une salle de radiologie réaménagée ont été inaugurées à la prison lors de cette cérémonie. Cela garantit des examens radiologiques pour les détenus conformes aux conditions de sécurité et une meilleure prise en charge des patients.

Selon le communiqué, l’équipement et le matériel fournis permettront aux agents pénitentiaires d’accomplir leur travail sans se mettre en danger et de prévenir la propagation de la Covid-19 parmi les détenus.

Une séance de travail s’est tenue, en marge de la cérémonie, entre le ministre de la Justice, Mohamed Boussetta, et l’ambassadeur d’Allemagne en Tunisie, Peter Prügel. Les deux parties ont mis l’accent sur l’importance des projets de coopération établis entre le ministère de la Justice et l’ambassade d’Allemagne pour appuyer le système pénitentiaire et correctionnel.

L’accent a été, aussi, mis sur la nécessité d’élargir les domaines de coopération bilatérale dans le cadre du projet PREVIP, mandatée par le ministère allemand des Affaires étrangères et mis en oeuvre par l’agence de coopération internationale allemande pour le développement (GIZ).

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,727FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,479SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles