AccueilActualitésEnviron 87% des entreprises textiles maintiennent leurs activités malgré la pandémie et...

Environ 87% des entreprises textiles maintiennent leurs activités malgré la pandémie et le désengagement de l’Etat

Environ 87% des entreprises du secteur textile et habillement, ont réussi à maintenir leurs activités, malgré la pandémie et le désengagement de l’Etat, indique un communiqué publié, lundi, par la Fédération Tunisienne du Textile et de l’Habillement (FTTH).

- Publicité-

En effet, le Centre du Commerce International (ITC) et la Fédération Tunisienne du Textile et de l’Habillement (FTTH) ont organisé vendredi  dernier, un atelier de restitution des études d’impact de la crise du Covid-19 sur le secteur textile et habillement ainsi que le plan de relance.

Le diagnostic détaillé de l’impact de la pandémie du Covid-19 est basé sur les résultats d’une enquête auprès de 248 entreprises réparties sur 9 régions et 7 filières de productions. L’échantillon couvre les différentes tailles des entreprises (TPE, PME et Grande entreprises) réparties selon trois régimes (vente sur le marché local, partiellement exportateur et totalement exportateur).

Cette étude a  montré qu’en dépit d’un soutien de l’Etat jugé insuffisant, et en deçà des attentes de toutes les parties prenantes du secteur,  ainsi qu’une pression sociale et fiscale très forte, les industriels ont maintenu le cap et ont poursuivi l’élan réformateur de l’un des secteurs clés de l’économie tunisienne. Le secteur du textile et habillement reste le premier employeur et oscille entre la première et la deuxième place au niveau des exportations. 

Les entreprises du secteur regrettent toutefois, la faible réactivité du gouvernement face aux défis du secteur, ainsi que son incompréhension de la dynamique du textile et habillement, qui n’a cessé de prouver son intarissable potentiel concurrentiel sur le marché local et international.

L’étude d’opportunités post Covid-19 a fait dégager des opportunités à saisir pour les entreprises du secteur, tel que la détection de nouvelles niches, le développement des synergies entres les entreprises, la gestion plus efficiente des risques, le renforcement de l’agilité, l’amélioration de la digitalisation et des pratiques RSE, la promotion de la Tunisie comme un site de sourcing proche.

Toujours selon cette étude, le plan de relance du secteur devrait s’appuyer sur 5 axes stratégiques, à savoir résoudre les  problèmes de trésorerie et assurer la survie de l’entreprise, renforcer les capacités internes des entreprises, développer des synergies entre les entreprises du secteur, soutenir la capacité productrice du marché local, et renforcer l’intégration, la capacité à l’export et l’image de la Tunisie à l’international.

L’étude s’inscrit dans le cadre du programme « GTEX-Tunisie », qui apporte un soutien stratégique et opérationnel au développement et à la redynamisation du secteur du textile et de l’habillement. Les Programmes Global Textiles et Habillement (GTEX) et Textiles Pour La Région Moyen-Orient et Afrique du Nord (MENATEX) sont mis en œuvre par le Centre du commerce international (ITC) sur une période de 4 ans. Ils sont cofinancés respectivement, par le Gouvernement suisse et le Gouvernement suédois.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,721FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,439SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles