Jalloul revient pour sauver Nidaa et le pays… avec des solutions ébouriffantes!

Jalloul revient pour sauver Nidaa et le pays… avec des solutions ébouriffantes!

par -

Le très médiatique ex-ministre de l’Education Néji Jalloul, qu’on a peu entendu depuis son éviction, fait son come back, mais  pas les mains vides. En effet il s’est présenté, sur Jawhara FM ce lundi 11 septembre, avec, dit-il, un projet pour sauver Nidaa Tounes, qui prend l’eau de toutes parts. «Je reviens aujourd’hui vers ma famille Nidaa Tounes pour laquelle j’ai un plan de sortie de crise»…

On a également appris que la semaine prochaine, il allait reprendre, comme si de rien n’était, ses activités d’enseignant universitaire et qu’il reste fidèle à son parti. «Cette année est décisive, il faut redonner du tonus au parti, la diriger vers une nouvelle vision et fédérer davantage ceux qui sont porteurs des principes du parti» a plaidé Jalloul.

L’ancien ministre s’est aussi aventuré sur des terrains qu’on le lui connaissait pas, préfigurant peut-être le nouveau costume qu’il entend endosser. Il a ainsi pointé la concurrence déloyale qui frappe les secteurs du textile et de l’alimentaire en Tunisie. Sa solution : Un «protectionnisme sectoriel», n’hésitant pas à donner l’exemple de Donald Trump aux USA ou du Brexit en Grande-Bretagne.

S’agissant du poste d’ambassadeur qui lui a été proposé après son départ du département de l’Education, il a indiqué : «Je ne veux pas quitter la Tunisie, de plus ma femme risque de perdre son boulot et ma fille est scolarisée ici. J’allais toucher 7000 euros mais j’ai refusé car je veux vivre en Tunisie !».

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire