Kenya : Vers la réduction de moitié du déficit budgétaire

Kenya : Vers la réduction de moitié du déficit budgétaire

par -

L’agence de presse Bloomberg  a annoncé que le Kenya envisage de réduire de moitié son déficit budgétaire au cours des quatre prochaines années, rapporte l’agence Ecofin.

D’ici 2024, les autorités espèrent faire passer le déficit budgétaire de l’Etat de 6,3% du produit intérieur brut (PIB) actuellement à 3,3%. Cette stratégie devrait être axée sur une amélioration des recettes fiscales et une plus grande sollicitation du marché intérieur de la dette, pour financer les projets de développement prévus par le pays.

Il y a quelques semaines, le gouvernement annonçait le relèvement du plafond de la dette publique, afin de permettre à l’Etat de recourir à plus de dettes pour financer le Big four agenda, le programme de développement du gouvernement visant à investir massivement dans la santé, l’industrie manufacturière, le logement et l’agriculture. Cette mesure avait soulevé les inquiétudes des institutions internationales telles que le FMI, qui ont appelé le gouvernement à être plus prudent dans la gestion de sa dette.

Pour le prochain exercice fiscal qui débutera en juillet prochain, les autorités tablent sur une dette publique en baisse à 56,1% du PIB contre une estimation de 57,5% pour l’exercice fiscal finissant en juin, détaille la même source.

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire