10 C
Tunisie
jeudi 3 décembre 2020
Accueil Actualités La BCT met en garde contre l'achat de bons du Trésor par...

La BCT met en garde contre l’achat de bons du Trésor par le gouvernement

La Banque centrale de Tunisie a averti mardi que le gouvernement prévoit de lui demander d’acheter des bons du Trésor, ce qui comporte des risques économiques, notamment celui d’accroître  l’inflation, de réduire ses réserves en devises et de provoquer une baisse de la valeur du Dinar, rapporte Reuters.

- Publicité-

Le gouvernement va probablement demander à  l’Institut d’émission  d’acheter des obligations pour la première fois afin de financer un déficit budgétaire record attendu en 2020, avait  déclaré le ministre des finances la semaine dernière.

Les finances publiques du pays sont dans une situation critique, avec un déficit budgétaire qui devrait atteindre 14 % du PIB en 2020, le plus élevé depuis près de quatre décennies, ce qui augmentera les dépenses d’environ 4 milliards de dollars.

La mise en garde  de la BCT va probablement limiter les options du gouvernement pour financer le déficit budgétaire et pourrait le mettre en difficulté alors que le Parlement se prépare à discuter du budget révisé pour 2020.

« Nous n’avons pas beaucoup d’options pour financer le déficit budgétaire… nous n’augmenterons pas les impôts, nous ne cèderons pas les participations de l’Etat dans les entreprises publiques », a déclaré le ministre des Finances Ali Kooli la semaine dernière. Il a annoncé que  la Tunisie devrait demander à certains de ses créanciers d’autoriser le report du paiement de certaines dettes.

« Ce projet de loi devrait être révisé et le déficit devrait s’établir  à 7 ou 8 % avec des réformes urgentes portant sur l       a compensation, , les entreprises publiques et  la maîtrise des dépenses du gouvernement », a déclaré à Reuters Taoufik Rajhi, l’ancien ministre des Réformes économiques.

Il a ajouté que les réformes devraient conduire à un programme avec le Fonds monétaire international (FMI) qui permette au pays d’émettre des obligations sur les marchés internationaux.

Selon un projet de budget 2021 consulté par Reuters, la Tunisie doit faire face à des paiements de dette d’une valeur de 16 milliards de dinars (5,8 milliards de dollars), ce qui est un record.

Le service de la dette en 2020 était d’environ 11 milliards de dinars, contre 3 milliards en 2010 avant la révolution qui a renversé l’ancien président Zine El Abidine Ben Ali en 2011.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

105,511FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,382SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles