AccueilMondeLa promesse électorale qui risque de tuer tout espoir de paix

La promesse électorale qui risque de tuer tout espoir de paix

Une promesse de campagne qu’il va tenir ou tout simplement de la démagogie pour se défaire de son adversaire aux législatives, Benny Gantz, très coriace ? En tout cas c’est dit, et l’annonce fait grand bruit dans le monde. En effet le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, s’est engagé, s’il est réélu dans deux jours, à annexer les colonies israéliennes de Cisjordanie, chose dont il n’a jamais été question dans l’histoire de ce conflit long et sanglant. C’est tout ce que Netanyahu a trouvé pour tenter de se débarrasser de Gantz, un ancien chef d’étatt-majoor de l’armée, qui fait une percée dans les intentions de vote de au-delà de toutes ses espérances…

- Publicité-

« J’appliquerai la souveraineté (israélienne) sans faire de distinction entre les (plus grands) blocs de colonies et les colonies isolées« , a déclaré Netanyahu samedi soir sur la chaîne de télévision israélienne 12, rapporte l’AFP ce lundi 8 avril. Son challenger, le chef de file de la coalition centriste « Bleu-Blanc », est plus que sceptique. Il s’est demandé pourquoi le Premier ministre sortant, si telle est réellement sa volonté, n’a pas agi dans ce sens « pendant les 13 années durant lesquelles il était au pouvoir (…). Je pense que s’exprimer sur un choix stratégique et historique dans le cadre d’une campagne électorale (…) est irresponsable« , a indiqué Gantz, qui a fait part de son refus de toute mesure « unilatérale« .
« Nous ferons tout notre possible pour parvenir à un accord de paix régional et global tout en restant fidèles à nos principes« , a ajouté l’ancien général. Par principes il entend « la souveraineté israélienne sur la vallée du Jourdain« , dont un morceau est en Cisjordanie occupée, ainsi que sur les clonies en Cisjordanie et un peu partout à Jérusalem.

Netanyahu s’est donc radicalisé, plus que d’habitude, pour draguer les électeurs les plus à droite. Pour lui il s’agit surtout de faire feu de tout bois pour être réélu et s’offrir un bouclier face aux jugex qui le harcèlent dans moult dossiers pour des faits de corruption
Il a affirmé que même si un plan de paix le demande formellement, un jour, il n’est pas question de faire déguerpir « ne serait-ce qu’une personne » des colonies en Cisjordanie. Pourtant il sait que même le président américain, Donald Trump, qui lui a « offert » Jérusalem et le Golan syrien, pourrait difficilement le suivre sur cette affaire d’annexion des colonies, aux conséquences incalculables, au Moyen-Orient et dans le monde. Mais Netanyahu n’en a cure, selon ses déclarations : « Et si le plan propose le retrait des colonies, alors Israël n’y souscrira pas », a-t-il affirmé…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,721FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,456SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles