AccueilActualitésLa Tunisie accorde un intérêt majeur au rapport Doing Business

La Tunisie accorde un intérêt majeur au rapport Doing Business

La Tunisie accorde un intérêt majeur au rapport des pratiques des affaires  » Doing Business  » qui l’a classé dans sa version 2019, 80ème à l’échelle mondiale, a affirmé le ministre de l’Investissement, du Développement et de la Coopération Internationale, Zied Lâadhari.

- Publicité-

Et d’ajouter que les investisseurs étrangers, les bailleurs de fonds et les institutions financières, se basent sur ce rapport pour évaluer l’attraction des destinations d’affaires.

Dans une déclaration à TAP, le ministre a rappelé que la Tunisie occupe pour la première fois, depuis six ans, une position avancée dans ce rapport publié par le Groupe de la Banque Mondiale.
Le nouveau classement de la Tunisie est le fruit d’un travail colossal effectué par 27 établissements public et 30 établissements privés pour engager des réformes, a indiqué le ministre, précisant que 60 séances de travail ont été tenues et un travail de suivi a été garanti au niveau des conseils ministériels afin de concrétiser le plan d’action visant à améliorer le classement de la Tunisie.

Il a fait observer que le plan cible près de 50 mesures parmi les reformes ayant trait à la réalisation des projets, la protection des investisseurs, le développement du système bancaire et financier, outre le renforcement du cadre foncier et l’enregistrement de la propriété.

Le ministre a également rappelé que la Tunisie a enregistré une avancée en matière de facilité de création de projets économiques (37 points), d’octroi de permis (18 places), de protection des investisseurs (35 places) et d’enregistrement des propriétés (5 places).

Et d’ajouter qu’une progression a été enregistrée au niveau de la pratique des affaires (6indices) sur un total de 10 indices, précisant que les efforts devront être axés sur l’accélération de réalisation des réformes.
 » Les priorités de la Tunisie consistent à attirer les investissements ce qui nécessite un surcroit d’efforts pour renforcer l’attrait de la destination Tunisie « , a indiqué Lâadhari, mettant l’accent sur l’importance du nouveau rapport qui a inversé le rythme descendant de la Tunisie au cours des dernières années.

Il a en outre rappelé que le gouvernement (le conseil des ministres) a décidé d’élaborer un plan d’action à court terme afin d’améliorer le classement de la Tunisie. L’objectif recherché est de parvenir à la 50ème place mondiale et la 3ème place aux niveaux arabe et africain à l’horizon 2021, a-t-il encore affirmé, estimant que la Tunisie  » a déjà démarré la réalisation d’une partie de ce plan en atteignant la 5ème place aux niveaux africain et arabe « .

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,721FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,436SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles