L’argent qu’attendait la STEG pour moderniser son réseau

L’argent qu’attendait la STEG pour moderniser son réseau

par -

La Tunisie a obtenu un prêt de 131,7 millions de dollars de l’Agence Française de Développement (AFD) pour améliorer son réseau électrique national.

Le projet de réseau intelligent a été annoncé en 2017 par la Société tunisienne d’électricité et de gaz (STEG), mais a été retardé en raison d’un manque de financement.

Les fonds de l’AFD seront alloués à la mise en œuvre de la première phase du projet, qui impliquera le développement de stations de contrôle et de communication et l’amélioration des infrastructures. Il comprend l’installation de 430 000 micro-ordinateurs intelligents sur trois ans dans des maisons et des entreprises du gouvernorat de Sfax. Les micro-ordinateurs intelligents seront ensuite déployés dans tout le pays.

La Tunisie prévoit d’augmenter sa capacité de production d’électricité à 8 300 MW d’ici 2023 et de garantir un accès universel à l’énergie d’ici cette date.

Le prêt de l’AFD, qui doit être remboursé sur 20 ans avec un différé d’amortissement pouvant aller jusqu’à 7 ans, s’inscrit dans les efforts du gouvernement tunisien pour mettre en place une stratégie de transition énergétique visant à réduire les coûts et à améliorer l’efficacité opérationnelle.

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire