Le problème des 1300 enseignants suppléants est réglé, officiellement

Le problème des 1300 enseignants suppléants est réglé, officiellement

par -

Un accord relatif à la régularisation de la situation des enseignants suppléants du primaire et du secondaire a été signé, mardi, au siège du ministère de l’Education, a appris l’agence TAP auprès du secrétaire général adjoint chargé de la fonction publique à l’Union générale tunisienne du travail (UGTT), Moneam Amira.
Cet accord, a-t-il dit, est le couronnement d’une série de rencontres entre le secrétaire général de l’UGTT et les ministres de l’Education et des Finances.
Concernant les instituteurs, l’accord signé par le ministre de l’Education, Hatem Ben Salem, le secrétaire général du syndicat de l’enseignement de base, Mastouri Gamoudi et le secrétaire général adjoint chargé de la fonction publique à l’UGTT, stipule que la situation de 1300 contractuels sera régularisée en septembre 2017. Les dossiers du nombre restant de suppléants seront régularisés sur deux étapes et en deux groupes égaux au cours de septembre 2018 et septembre 2019.
Par ailleurs la situation de 400 enseignants suppléants du secondaire sera régularisée au titre de l’année 2017/2018 conformément à l’accord signé, aujourd’hui, par le ministre de l’Education, le secrétaire général du syndicat de l’enseignement secondaire, Lassaad Yaacoubi et le secrétaire général adjoint chargé de la fonction publique, Moneam Amira.
La situation de 1200 autres suppléants sera régularisée au cours de l’année scolaire 2018/2019.

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire