37 C
Tunisie
vendredi 25 septembre 2020
Accueil La UNE Le secteur du textile/habillement encore malade du coronavirus !

Le secteur du textile/habillement encore malade du coronavirus !

La crise du coronavirus a porté un coup fatal au secteur du textile et de l’habillement, après deux années de relance. Fragilisé par la pandémie depuis des mois, ce secteur vend moins suite aux retombées négatives du confinement obligatoire et qui a pesé lourdement sur les activités des usines de confection et de nombreuses boutiques. D’ailleurs, la situation économique déjà très complexe en temps normal est devenue encore plus difficile avec la propagation de nouveau de la pandémie.

Face aux changements qui vont encore impacter le marché du textile-habillement, suite à cette pandémie, les professionnels du métier sont appelés à se préparer pour que la Tunisie soit parmi les fournisseurs les plus attractifs pour les pays européens, lesquels vont revoir la répartition de leur positionnement sur les différents marchés, en favorisant le sourcing de proximité , qui offre plus de garanties pour ces pays, notamment en termes de rapprochement géographique (…).

Les exportations accusent une baisse de -3,1%

Selon de récentes données officielles le ministère de l’Industrie, le secteur du textile et de l’habillement qui a représenté 21% des exportations manufacturières totales a vu ses exportations continuer à baisser en 2020 (-3,1% par rapport aux résultats de la même période de 2019).

Le président de la Chambre syndicale nationale des marchands de prêt-à-porter et de textile relevant de l’UTICA, Mohsen Ben Sassi, a fait savoir, ce vendredi 7 août 2020, que le secteur du tissu et du prêt-à-porter connaît une régression de plus de 30% par rapport à l’année dernière à cause de la pandémie du coronavirus et la dégradation du pouvoir d’achat des ménages.

Dans une interview accordée à Mosaïque fm, Mohsen Ben Sassi a, sur un autre volet, appelé les commerçants à faire des rabais sur une grande partie de leurs marchandises afin de couvrir leurs frais.

Il a souligné que les commerçants comptaient sur les soldes d’été pour promouvoir les articles à des prix raisonnables et appropriés, ajoutant que pendant la période de confinement ciblée, qui a coïncidé avec le mois du Ramadan et la préparation de l’Aïd al-Fitr, de nombreux commerçants ont adopté des prix incitatifs

A noter que les soldes d’été commencent ce vendredi 7 août en Tunisie, et se poursuivront pendant six semaines. Les magasins de prêt-à-porter et de chaussures participant à cette saison devraient afficher ce matin sur leur devanture des rabais non moins de 20 %, en cette première démarque.

Alors que la pandémie de COVID-19 continue sa progression exponentielle, le gouvernement réaffirme toujours sa solidarité et son soutien financier pour les entreprises du secteur privé, aux petits métiers … Cependant et selon certains économistes tunisiens, les réserves de change pourraient s’épuiser à très court terme. L’Etat n’a d’autre choix que d’élargir l’assiette fiscale, de recourir à l’endettement public et de négocier des prêts…

On rappelle que le secteur textile en Tunisie pèse 1 700 entreprises, près de 180 000 emplois dans les grandes entreprises et 100 000 emplois dans des petits ateliers de confection ultra-performants. Il est à haute valeur ajoutée et, est à même de contribuer à la relance de l’économie nationale.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

104,632FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,305SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles