AccueilPresse localeLes concessionnaires refusent de baisser les prix des "populaires" !

Les concessionnaires refusent de baisser les prix des « populaires » !

Samir Bechouel, secrétaire d’Etat chargé au Commerce extérieur et Monem Bousarsar, vice-président de la Chambre des concessionnaires automobiles, deux discours et deux sons de cloche différents, dans la même journée, sur la réduction des prix des voitures populaires. Alors que le premier a annoncé ce mercredi 2 janvier 2019 une réduction allant jusqu’à 5000 dinars sur les véhicules dit populaires, en vertu de la loi de finances 2019, le second affirme que la chose n’est pas envisageable cette année.
Bousarsar explique, sur Mosaïque FM, que la dépréciation du dinar face aux principales devises étrangères justifie le statu quo des tarifs pratiqués actuellement. Alors que les autorités avaient assuré que la fonte du dinar par rapport aux devises n’aura pas d’incidence sur la promesse du chef du gouvernement vu que la loi de finances 2019 a raboté de 15% la taxe d’importation. Il y a, manifestement, un énorme malentendu entre le gouvernement et les concessionnaires automobiles…

- Publicité-

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,721FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,452SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles