AccueilActualitésLes statuts FB de Riahi, depuis l'étranger, pour seule arme !

Les statuts FB de Riahi, depuis l’étranger, pour seule arme !

Un parti, Nidaa Tounes, qui s’en remet à son seul secrétaire général, Slim Riahi, qui a lui-même la justice militaire pendue à ses basques et n’ose pas remettre les pieds en Tunisie, et en est réduit à décocher des flèches depuis l’étranger, voilà le triste sort du parti bâti par le président de la République. Alors que le chef du gouvernement se paye une tribune dans une télé de la place, très tranquillement, celui qui a voulu le trainer devant la justice militaire, pour tentative de putsch et dont on attend toujours les preuves est contraint de se rabattre sur sa page Facebook. C’est ainsi que Riahi entend désormais assumer son statut d’opposant numéro 1 de Youssef Chahed. Sa dernière saillie remonte au vendredi  21 décembre 2018, le même jour que la diffusion de l’intervention télévisée de Chahed. Le SG de Nidaa Tounes appelle ce dernier à présenter ses excuses aux citoyens et à quitter son poste, «la meilleure décision qu’il puisse prendre face à la médiocrité, au bilan économique et social, aux entorses à la légitimité et face au désespoir ambiant».

- Publicité-

Il demande au chef du gouvernement de faire de «la politique sans user des moyens de l’Etat pour régler des comptes personnels avec ses adversaires politiques, sans mettre en place des alliances vouées à l’échec et sans prendre les Tunisiens en otage». Il a accusé Chahed de fomenter le projet de museler ceux qui s’opposent « à son gouvernement défaillant » et affirme qu’il est «totalement mouillé» dans la dégradation de la situation du pays.
«Youssef Chahed masquera tous ses échecs et fera tout pour reporter son départ du gouvernement en créant un nouveau film, comme il l’a fait il y a plus d’an an lors de l’agitation d’El Kamour au motif de combattre la corruption».

Bref, c’est cela le nouveau style de Riahi, et de son parti, et il faudra s’y faire, comme on le fait avec toutes les anomalies qui pilulent dans cette Tunisie post-révolutionnaire et qui n’empêchent personne de dormir…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,721FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,562SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles