Maroc : 2 contrats dans l’aéronautique, et c’est pas fini

Maroc : 2 contrats dans l’aéronautique, et c’est pas fini

par -

Le Maroc défend ses chances au 53e Salon International de l’Aéronautique et de l’Espace du Bourget, qui se tient du 17 au 23 Juin 2019 à Paris, en France. Le ministre de l’Industrie, Moulay Hafid Elalamy, est à la tête d’une délégation de responsables et acteurs du domaine de l’aéronautique pour présenter aux investisseurs ce que le Maroc sait faire en la matière. Mais déjà le royaume se frotte les mains, avec deux contrats dans son escarcelle…

Le ministre va signer mardi 18 juin 2019 avec des équipementiers qui opèreront dans la zone industrielle Mid Parc (Nouaceur, Casablanca), a-t-il confié à Médias 24. Tous les  détails de cette affaire (l’identité des investisseurs, le montant des investissements…) seront dévoilés demain dans la foulée.
«Le développement de filières diversifiées positionne le Maroc en destination privilégiée de la sous-traitance aéronautique «best-cost». Des leaders mondiaux et des acteurs de référence ont fait le choix du Royaume. Notre approche de promotion des investissements vise à les attirer pour investir dans le royaume afin de compléter l’écosystème», a dit Elalamy dans un communiqué.

A noter que le secteur aéronautique marocain recense près de 140 entreprises qui emploient directement près de 16.700 travailleurs qualifiés. Ses exportations  sont montées à 13,9 milliards de dirhams à fin 2018, soit 5,6% du volume global des exportations du Maroc. Le secteur affiche la plus forte dynamique de l’industrie manufacturière à l’export, avec une part de 13,8%.

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire