AccueilActualitésMoez Chakchouk soumet au Chef du Gouvernement un rapport sur la situation...

Moez Chakchouk soumet au Chef du Gouvernement un rapport sur la situation du système sanitaire dans le gouvernorat de Mahdia

Le ministre du Transport et de la Logistique Moez Chakchouk a déclaré, samedi, au correspondant de TAP à Mahdia qu’il soumettra au Chef du Gouvernement un rapport détaillé sur la situation du système sanitaire dans le gouvernorat face à la pandémie du coronavirus.

- Publicité-

En marge d’une visite effectuée à l’unité COVID-19 dans l’hôpital universitaire Tahar Sfar et au centre de vaccination de Mahdia, le ministre a indiqué que « le Chef du gouvernement tiendra, dans les plus brefs délais, un conseil ministériel consacré à la prise des mesures nécessaires pour remédier aux lacunes du système sanitaire ».

Chakchouk a également souligné que pour éviter l’effondrement du système sanitaire dans ce gouvernorat, il faut agir sur trois fronts, expliquant qu’il faudrait d’abord doter les services d’urgence dans la région des moyens humains et des équipements nécessaires pour absorber le nombre croissant de personnes contaminées par le covid-19.

Il faudrait ensuite, toujours selon le ministre, lever les obstacles bureaucratiques qui entravent l’installation dans la région d’un hôpital de campagne qui comporte 30 lits de réanimation et qui représente un don des États-Unis.

Chakchouk qui a présidé une réunion de la commission régionale de lutte contre les catastrophes, a aussi estimé nécessaire de faciliter les inscriptions sur la plateforme de vaccination « evax » qui devrait, selon lui, être décentralisée davantage en donnant la possibilité aux directeurs régionaux de la santé d’inscrire et de vacciner les citoyens, d’autant plus que le taux de vaccination dans la région n’a pas dépassé 6%.

Il a, à ce titre, proposé d’intensifier les campagnes d’inscription et de vaccination en se déplaçant vers les zones rurales et les régions intérieures et en sensibilisant les citoyens quant à la nécessité de se faire vacciner surtout que le taux d’inscription sur la plateforme « evax » n’a pas dépassé 23% à Mahdia.

De son côté, le directeur de la santé préventive à Mahdia, Samir Lahouel a présenté à la commission régionale de lutte contre les catastrophes un exposé sur la situation sanitaire dans la région faisant savoir que les villes de Mahdia, Souassi et Hebira sont classées des zones à très haut risque.

Il a, également, précisé que la moyenne de contamination a atteint, durant les deux dernières semaines, 815 contaminations par 100 mille habitants à Hebira, 765 contaminations à Mahdia et 415 contaminations à Souassi. D’autres zones devraient atteindre le même niveau de contamination durant la période à venir.

Lahouel a, en outre, indiqué que le taux d’occupation des lits de réanimation frôlait les 100% depuis le 5 avril 2021, alors que la moyenne des décès, durant les deux dernières semaines, est aux alentours de 1 à 2 décès/jour , soit un taux de 6,4% par 100 mille habitants.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,721FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,452SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles