Tags Posts tagged with "Moez Chakchouk"

Moez Chakchouk

par -

Dans une interview exclusive accordée à Africanmanager, le PDG de la Poste Tunisienne, Moez Chakchouk, a mis l’accent sur les efforts fournis par l’entreprise pour s’implanter prochainement sur le marché virtuel.

Il a, dans ce contexte, annoncé la préparation d’un cahier de charge permettant la sélection d’un partenaire et le lancement d’un appel de candidatures d’ici l’été prochain.

S’agissant de l’exercice 2016, Chakchouk a dévoilé les principaux indicateurs financiers, signalant que la Poste Tunisienne a réussi à réduire son déficit budgétaire causé par la majoration salariale. Interview :

  1. Est-ce que la Poste Tunisienne va se transformer en banque ?

La Poste ne sera pas transformée en banque car elle n’a pas obtenu l’autorisation de la Banque centrale de Tunisie (BCT). Elle n’a pas pu répondre aux conditions d’éligibilité puisque c’est un établissement public et non une société anonyme.

Par ailleurs elle a signé quatre accords avec Microcred, Enda, Tayssir et Advance Tunisie et ce, dans l’objectif d’instaurer l’intégration financière en offrant de nouveaux services financiers aux catégories sociales qui ne sont pas concernées par les services bancaires traditionnels.

Nous sommes également entrain de fournir des efforts afin d’accéder prochainement au marché virtuel.

Nous préparons ainsi un cahier de charge permettant la sélection d’un partenaire pour la Poste Tunisienne et nous allons lancer un appel de candidatures d’ici l’été prochain.

  1. Avez-vous envisagé d’ouvrir d’autres bureaux de poste?

Bien évidement et c’est prévu au cours de cette année. Nous allons ouvrir trois  bureaux de poste, dont deux à Kairouan et un autre dans le gouvernorat de Jendouba.

Cette initiative s’inscrit dans le cadre de la stratégie de notre entreprise qui vise à servir les citoyens dans les meilleures conditions et de faciliter leurs transactions financières dans les plus brefs délais.

Je tiens à signaler qu’il y a 1050 bureaux de postes, ils sont répartis sur tout le territoire de la République et nous employons 10 mille personnes.

Nous avons également décidé d’ouvrir une autre dizaine de bureaux dans plusieurs régions du pays.

  1. Quels sont les principaux indicateurs financiers ?

Le chiffre d’affaires de la Poste Tunisienne pour 2016 a atteint 350 millions de dinars (MD). Le déficit budgétaire a été réduit à 20 MD en 2016 contre 30 MD en 2015.

S’agissant des investissements, nous avons atteint 20 MD en 2016, sachant qu’on a fixé un budget de l’ordre de 28.5 MD.

  1. Vos prévisions pour 2017 ?

Alors, on va essayer de réaliser les mêmes chiffres que l’année précédente, tout en fournissant plus d’efforts afin de mieux réduire le déficit. Nous oeuvrons afin de réduire de 10 MD ce déficit.

Et si on continue à ce même rythme, on va certainement assurer l’équilibre de la Poste à l’horizon 2019/2020.

Traduction : Nadia

par -

Le PDG de la Poste Tunisienne, Moez Chakchouk, a affirmé, dans une déclaration ce jeudi 16 mars 2017, à Africanmanager, que la poste ne sera pas transformée en banque et ce, faute de non obtention d’une autorisation de la Banque centrale de Tunisie (BCT).

Il a par ailleurs expliqué que la Poste n’a pas pu répondre aux conditions éligibles puisque c’est un établissement public et non une société anonyme.

Moez Chahchouk a par ailleurs indiqué que la Poste Tunisienne a signé quatre accords avec Microcred, Enda, Tayssir et Advance Tunisie et ce, dans l’objectif de d’instaurer l’intégration financière en offrant de nouveaux services financiers aux catégories sociales qui ne sont pas concernées par les services bancaires traditionnels.

par -

Un accord de partenariat stratégique a été signé ce lundi 17 octobre 2016 par la Poste Tunisienne et Mastercard. Ce protocole d’accord a pour objectif de développer les services financiers digitaux innovants via la plate forme de paiement électronique de la Poste Tunisienne e-Dinar.

A travers cette coopération, les deux partenaires œuvrent davantage afin de renforcer leur engagement conjoint à promouvoir l’inclusion financière en Tunisie et l’égalité économique à travers les services financiers numériques.

Lors de la cérémonie de la signature de cet accord, le PDG de la Poste, Moez Chakchouk, a déclaré que « La Poste Tunisienne s’est engagée dans une stratégie d’inclusion sociale et financière reposant sur le développement des services  financiers numériques et innovants basées notamment sur la technologie de paiement et des modèles d’affaires adaptés aux populations à faibles revenus ».

Il a ajouté  que « la poste Tunisienne a fixé des objectifs très ambitieux, à savoir l’accès universels aux services financiers numériques et à travers sa plate forme de paiement mobile « MobiPoste »,  en particulier pour les jeunes et les étudiants, les MPME ainsi que les citoyens peu servis par le secteur bancaire. Elle renforcera aussi son positionnement en tant qu’institution nationale pionnière pour l’essor du e-commerce et le développement de l’administration numérique ».

Pour sa part, Khalid Elgibaly, président Moyen-Orient et Afrique du Nord chez Mastercard, a affirmé que « l’inclusion financière est l’une des priorités de Mastercard. Pour réaliser cet objectif, Mastercard croit en l’importance d’une coopération fructueuse bilatérale à travers des partenariats stratégiques public-privé  qui jouent un rôle essentiel dans l’inclusion des citoyens au sein du système financier formel et la généralisation des moyens de paiement électroniques pour arriver à un monde sans cash, pour le bien des citoyens, des gouvernements et de l’économie en général.

Cette coopération avec la Poste Tunisienne, à travers le protocole d’entente que nous avons signé aujourd’hui, est une nouvelle étape dans la réalisation de cet objectif. Nous allons travailler ensemble pour développer un programme de cartes prépayées Mastercard afin de permettre à un million de citoyens supplémentaire d’encaisser les indemnités maladies, les bourses universitaires, les retraites et les microcrédits, sur les cartes Mastercard e-dinar ».

De son côté Mohamed Aouar Maarouf, ministre des Technologies de la Communication et de l’Economie numérique, a souligné que « les TIC ont un rôle important pour promouvoir l’inclusion sociale et économique en facilitant l’accès aux services financiers pour les populations et les micro-acteurs économiques non bancarisés. Ce partenariat permet à la Poste Tunisienne et Mastercard de participer davantage à la stimulation de la croissance économique et à la vulgarisation de l’éducation financière auprès des différentes catégories sociales, en particulier la population à faibles revenus ».

A noter que ce partenariat est fondé sur plus d’une décennie de collaboration entre les deux parties, elle permet à la Poste Tunisienne de proposer aux citoyens et aux micros, petites et moyennes entreprises (MPME) des solutions novatrices et sécurisées de paiement électronique disponibles 24/24h  et 7 jours/7 via la plateforme e-payement et la Poste Tunisienne et moyennent notamment les cartes Mastercard prépayées e-dinar….

par -

La Poste tunisienne et Orange Tunisie ont signé le jeudi 02 juin 2016, au siège de l’office National des Postes, une convention pour renforcer leur partenariat dans la mise en œuvre de l’interopérabilité du service « Mobimoney » avec les autres services de paiement par mobile à travers la plateforme de paiement par mobile de la Poste tunisienne.

La convention de partenariat a été signée conjointement par Moez Chakchouk, PDG de la Poste et Didier Charvet, DG d’Orange Tunisie et ce, en présence des responsables et des cadres des deux parties.

A cette occasion, des tests d’interopérabilité de transfert d’argent ont été réalisés avec succès. La Poste tunisienne et Orange Tunisie s’engagent à assurer la réussite de ce partenariat, pour permettre à leurs clients abonnés « Mobimoney » de bénéficier des services de transfert d’argent et de paiement des commerçants.

par -

“Il est impératif de revoir certains tarifs postaux qui n’ont pas changé depuis 1997” a déclaré, lundi, à Tunis, le président directeur général (PDG) de la Poste Moez Chakchouk.
“Les prix des services postaux n’impactent qu’à hauteur de 0,61% le pouvoir d’achat du citoyen”, a-t-il expliqué en marge d’une journée d’étude, organisée par la Poste tunisienne avec le concours de son homologue française. IL a ajouté que la révision des tarifs postaux ne revêt pas un aspect lucratif et commercial mais a pour objectuf de se rapprocher du coût réel du service postal.
Le rendement actuel des services postaux est faible par rapport au coût de ces derniers, a estimé le responsable. Et d’ajouter que la Poste Tunisienne a mis en place un programme s’étendant jusqu’à 2020 dont les principaux points reposent sur l’installation, en 2016, de 100 distributeurs automatiques de billets (DAB), dans toutes les délégations de la République.
Par ailleurs, il sera procédé, au cours de cette année, au remplacement de 50 DAB défectueux, a fait savoir Chakchouk.
L’infrastructure de base de plusieurs bureaux de poste installés dans les zones rurales sera, en outre, renouvelée, a-t-il assuré, indiquant que 40% des bureaux de poste (1100 au total) se trouvent dans des régions rurales.
L’année 2017 sera consacrée à la proposition de services postaux développés et adaptés à l’évolution technologique, a ajouté Chakchouk, évoquant les principales préoccupations du secteur à l’instar de l’encombrement des bureaux, la dégradation de l’état des équipements.
Selon le ministre des technologies de la communication et de l’économie numérique Noomane Fehri, la Poste tunisienne constitue un mécanisme de développement, notamment dans les régions isolées, affirmant que la Tunisie compte sur ce secteur dans le processus de développement.
Une nouvelle stratégie pour la poste 2020 a été adoptée depuis un mois et se poursuivra jusqu’à la fin 2016, a-t-il dit, faisant remarquer qu’une première stratégie a été élaborée afin d’examiner les expériences des autres pays dans ce domaine.

TAP

par -

Dans un Tweet, le PDG de La Poste tunisienne, Moez Chakchouk, révèle qu’un Tunisien a offert un bouquet de fleurs, contenant 340 roses, à sa femme à l’occasion de son anniversaire. Le PDG de La Poste, le premier opérateur à vendre des bouquets de fleurs en ligne et à les livrer par la poste, n’a pas dévoilé l’identité de l’heureux mari, ni le prix de cet extraordinaire bouquet.

INTERVIEW

«La politique africaine ne peut se développer uniquement avec les visites, sporadiques et de courte durée ou seulement à travers le seul ministre des...

AFRIQUE

Les États-Unis et le Togo seront co-organisateurs du Forum de la loi sur la croissance et les possibilités économiques en Afrique – Africa Growth...

Reseaux Sociaux