Monsanto devra payer 2 milliards $ à un couple, à cause du...

Monsanto devra payer 2 milliards $ à un couple, à cause du Roundup

par -

Le jury d’un tribunal d’Oakland (Ouest des Etats-Unis) n’y est pas allé de main morte avec le célèbre et très décrié groupe agrochimique américain Monsanto, contrôlé par l’allemand Bayer. 2 Milliards de dollars, c’est ce que la firme devra verser à un couple d’Américains, Alberta et Alva Pilliod, malades d’un cancer, dont serait responsable le fameux désherbant au glyphosate Roundup, ont confié les avocats des plaignants à l’AFP lundi 13 mai 2019. S’y ajoutent 55 millions de dollars pour compenser des pertes économiques, un préjudice moral, etc.

C’est la troisième fois que Monsanto est épinglé pour de tels faits, après les 78 millions qu’il a payés en août 2018 à un jardinier pour ce même type de cancer et les 80 millions de dollars qu’il a dû remettre en mars 2019 à un septuagénaire atteint d’un lymphome non-hodgkinien pour lequel il a accusé le Roundup. Et ce n’est certainement pas la fin des ennuis pour le puissant groupe allemand, puisque plus de 11.000 plaintes contre le Roundup sont traitées actuellement aux USA. A ajouter aux bruits en France autour d’un système de fichage – par une agence de communication payée par Monsanto – de centaines de personnalités pour leurs prises de position contre les OGM, le glyphosate…

Pourtant Bayer continue de nier énergiquement la dangerosité de son désherbant et argue qu’aucun organisme officiel dans le monde ne l’a formellement incriminé depuis sa commercialisation dans les années 1970, l’allemand avance “800 études rigoureuses” sur cette affaire…
A noter qu’en 2015, le Centre international de recherche sur le cancer, dépendant de l’OMS, a conclu que le glyphosate était “probablement cancérigène”, ce que n’ont pas dit jusqu’ici l’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) et l’Agence européenne des produits chimiques (ECHA)…

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire