Tags Posts tagged with "consommateurs"

consommateurs

par -

Les prix constituent le souci majeur des familles tunisiennes au mois de ramadan et les discussions des consommateurs qui craignent la hausse des produits de consommation, au cours de ce mois saint portent principalement sur les prix des légumes, fruits, viandes et poissons.
Lors d’une tournée au marché central de Tunis, qui a enregistré un grand afflux des citoyens pour faire leurs emplettes nécessaires, à l’occasion du premier jour de ramadan, le journaliste de l’agence TAP a constaté une stabilité des prix tandis que certains citoyens ont dénoncé la flambée des prix de quelques denrées. le prix d’un kilogramme de pomme de terre s’élève à 980 millimes, celui du poivron varie entre 1200 et 1500 millimes, et le prix de tomates est de 1200 millimes. Le persil est vendu à 400 millimes.
Pour ce qui est des prix des poissons, la sardine est vendue à un prix oscillant entre 2 dinars et 4 dinars. Le prix de maquereau oscille entre 3 dinars 500 millimes et 6 dinars 800 millimes. S’agissant de la daurade, son prix est entre 9 dinars et 11 dinars 500 millimes.
Les prix des fruits ont stagné, à 3 à 4 dinars pour les bananes, 2 dinars pour la fraise, entre 1,600 et 2,200 d pour l’amande, 2,3 D pour la pêche et l’abricot, 850 millimes/kg pour la pastèque et 1,200d pour le melon.
Les prix des dattes ont toutefois enregistré une augmentation remarquable pour atteindre entre 8,900 et 9,500 D le kg.
Selon l’institut national de consommation, les prix des légumes ont évolué durant le mois de mars de 10% et ceux de viande de 3%.
Certains citoyens ont transmis, au ministre de l’Industrie et du Commerce Zied Laâdhari, ayant effectué une visite de contrôle au marché central, leur mécontentement quant à l’augmentation des prix de certains produits tels que les poissons.
Le ministre a ainsi rassuré les citoyens quant à la disponibilité des produits, estimant que les prix ont enregistré une nette baisse, durant la dernière période, par rapport au début du mois de mai, et les mois de mars et d’avril, affirmant son engagement à fournir des efforts supplémentaires pour une meilleure maîtrise des prix.

Dans une déclaration médiatique, il a précisé que le prix du poivron a baissé de 25% par rapport au ramadan 2016, celui des tomates de 40%, et du concombre de 51%.
Laâdhari a réitéré l’importance du rôle du consommateur en tant que régulateur du marché, en s’éloignant de la frénésie d’achat et en se limitant à l’achat des produits qui s’adaptent avec son pouvoir d’achat.
” Le ministère œuvre à régulariser le marché, à travers le lancement de 164 équipes de contrôle économique, en collaboration avec la police municipale et la garde nationale, et ce, afin d’assurer le contrôle des circuits de distribution et des prix, au niveau des marchés de gros et de détail “, a-t-il ajouté.
Il a fait savoir, en outre, que le département a mis en place deux points de vente (du producteur au consommateur) d’huile végétale subventionnée au sein du marché central de Tunis.
” Les citoyens ont accueilli cette initiative avec satisfaction, au vu qu’elle permettra d’éviter la spéculation et la vente conditionnée “, a noté Laâdhari, rappelant qu’une quantité supplémentaire d’huile végétale subventionnée a été introduite sur le marché, à l’occasion du mois Saint.
De son côté, le directeur du contrôle économique, Abdelkader Timoui, a souligné, à l’agence TAP, que le marché du gros de Bir El Kasaa s’est approvisionné, durant ce 1er jour du Ramadan, de 2086 tonnes de légumes, de fruits, et de poissons, contre une quantité de 1974 tonnes, le 1er jour du Ramadan 2016.
Et d’ajouter que l’approvisionnement en fruits, en légumes et en poissons s’élève respectivement à 1050 tonnes, 954 tonnes et 82 tonnes.
” A l’exception de l’oignon, les prix du reste des produits, au niveau du gros sont moins élevés que l’année précédente “, a-t-il révélé.

par -

Des associations de défense de consommateurs européennes et américaines ont décidé de porter plainte contre deux modèles de poupées connectées. Ces dernières seraient susceptibles d’espionner leurs utilisateurs, rapporte l’AFP.

Les craintes des défenseurs de la vie privée portent notamment sur deux jouets, “Mon amie Cayla” et “i-Que”, qui requièrent l’utilisation d’une application sur téléphone ou tablette pour fonctionner.

Ils sont manufacturés par Genesis Toys, qui se revendique numéro 1 mondial du jouet connecté, basé à Hong Kong.

Les enfants ont la possibilité de poser des questions simples aux poupées qui leur répondent. Toutes les conversations sont téléchargées, de façon cryptées, sur un serveur tiers,

Au moins 18 associations de défense des consommateurs et de protection de l’enfance dans 15 pays européens et aux États-Unis vont porter le dossier devant les autorités concernées, ajoute la même source.

par -

Selon des données récemment dévoilées par l’Association Tunisienne de Lutte contre les MST et le SIDA et rapportées, ce samedi 17 septembre 2016,  par le quotidien Assabeh, le nombre de femmes tunisiennes qui consomment des stupéfiants par injection a augmenté d’une manière alarmante.

D’après la même source, les Tunisiens consomment beaucoup de « subitex » et de l’héroïne.

par -

Selon une enquête réalisée par des chercheurs américains , le nombre d’adultes consommateurs de marijuana aurait augmenté de 10 millions aux Etats-Unis entre 2002/2014, rapporte le site « pourquoi docteur ».

Ce sont les résultats d’une enquête menée auprès de plus de 500 000 Américains de plus de 18 ans. Le nombre total de consommateurs de marijuana est ainsi passé de 21,9 à 31,9 millions, a relevé la même source.

par -

Lors de la tenue de la réunion du 24e conseil national pour la protection du consommateur, Mohsen Hassen, ministre du Commerce  s’est dit «  mécontent  des services dans les marchés, les abattoirs, du processus de vente et de distribution de produits de consommation ». Idem pour l’infrastructure des marchés qui est lamentable, a-t-il dit .

« Nous sommes tenus de mettre en place un programme visant l’amélioration et la réhabilitation des  marchés et des abattoirs. Il faut aussi lutter contre la prolifération des abattoirs anarchiques qui auront sans doute  de néfastes impacts sur la santé du consommateur », a-t-il dit.

 

par -
D’après le Groupement interprofessionnel des fruits (GIF)

En prévision du mois de Ramadan, 35 mille tonnes de dattes approvisionneront le marché national au cours du mois saint, a déclaré ce jeudi 19 mai 2016, le ministre du Commerce Mohsen Hassen,  lors de la tenue de la réunion du 24e conseil national pour la protection du consommateur.

On rappelle que selon les chiffres communiqués par le ministère de l’Agriculture, au cours de la saison 2014-2015, la production nationale de dattes a atteint 223 mille tonnes dont 145 mille tonnes de Deglet Nour contre une production de 198 mille tonnes durant la saison 2013/2014.

par -

Le ministre du Commerce Mohsen Hassen a annoncé,  ce jeudi 19 mai 2016 à Africanmanager qu’ « un projet de loi relatif à la protection du consommateur tunisien a été élaboré par son département en partenariat avec les différentes parties concernées. Ce projet sera bientôt examiné par les députés  de l’Assemblée des représentants du peuple. Il a pour objectif de protéger et défendre tous les intérêts des consommateurs tunisiens à tous les niveaux et dans tous les secteurs ». a affirmé le ministre.

INTERVIEW

«La politique africaine ne peut se développer uniquement avec les visites, sporadiques et de courte durée ou seulement à travers le seul ministre des...

AFRIQUE

Le président français, Emmanuel Macron, est décidément très actif sur le contient africain. Après avoir parrainé la force conjointe anti-djihadiste des pays du Sahel,...

Reseaux Sociaux