Maroc : Danone plie suite au boycott et vend sans bénéfice !

Maroc : Danone plie suite au boycott et vend sans bénéfice !

par -

Rétamée par des mois de boycott, la Centrale Danone a finalement flanché, et est même prête à se couper un bras en commercialisant son lait pasteurisé sans aucun bénéfice et ce, dès septembre 2018. Cette décision sans précédent dans le monde est la résultante de 4 mois de vaches maigres, jusqu’à moins 50% dans les ventes au Maroc. Danone, qui faisait la loi dans le royaume depuis toujours, n’avait d’autre choix que de céder. Ses concurrents eux aussi n’auront d’autre choix que de s’aligner… et vendre sans le moindre profit, ou disparaitre.

«Nous nous apprêtons à faire baisser le prix du litre de lait. L’annonce sera faite à la rentrée, après avoir trouvé le nouveau modèle économique qu’on adoptera dorénavant», a confié à Jeune Afrique, sous couvert d’anonymat, un dirigeant du groupe.
C’est donc l’épilogue d’une crise que le puissant groupe n’a jamais connu, au point de lancer une campagne de communication inédite pour redorer son blason. Emmanuel Faber, le PDG de Danone Monde, a même dû rappliquer d’urgence au Maroc, le 26 juin dernier, pour tenter d’éteindre l’incendie, avec trois propositions fermes, dont cette vente sans bénéfice, tout en maintenant les marges des éleveurs et des intermédiaires…

Tous les regards sont maintenant tournés vers Sidi Ali et Afriquia, eux aussi broyés par la campagne de boycott. Que sont-ils prêts à faire comme sacrifices pour retourner dans les bonnes grâces des consommateurs ?

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire