Tags Posts tagged with "Marché Financier"

Marché Financier

par -

“La capitalisation boursière globale a cru de 8%, à 19 300 millions de dinars (MD) en 2016, soit 21,36% du PIB “. C’est ce qui ressort du 21ème rapport annuel 2016 du Conseil du Marché Financier (CMF), précisant que ” le taux de participation du marché financier dans le financement de l’investissement privé s’est pour sa part stabilisé au niveau de 9% “.
Le président du CMF, Salah Essayel CMF avait présenté, mardi 19 septembre, son rapport au Président de la République, lequel a mis en exergue les principales réalisations accomplies, au sein du marché financier tunisien au cours de l’année écoulée.

Toujours selon le CMF, en 2016, les efforts déployés ont visé l’enrichissement de la cote de la bourse des valeurs mobilières de Tunis et ce, à travers la réalisation d’une importante opération d’introduction sur le marché principal de la bourse qui a généré une capitalisation supplémentaire de 300,3 MD. Le nombre de sociétés cotées en bourse a ainsi atteint 79 sociétés à la fin de l’année 2016 dont 12 ont intégré le marché alternatif.

Un Tunindex en hausse de 8,86% en 2016

Au niveau du marché secondaire de la bourse, l’indice Tunindex a clôturé l’année 2016 avec 5488,77 points, enregistrant une progression notable de 8,86% par rapport à l’année 2015. Cette hausse importante s’explique par l’amélioration de la situation politique corrélativement à la constitution du gouvernement d’union nationale ainsi qu’à la mise en place de nouveaux outils pour booster l’investissement en bourse à travers la création de plusieurs fonds d’investissement dédiés aux investisseurs institutionnels, via l’établissement d’un partenariat entre les professionnels opérant sur le marché et la caisse des dépôts et consignations. De même, le marché boursier a été impacté favorablement par la réussite de la conférence internationale sur l’investissement organisée à Tunis.

Pour ce qui est du secteur de l’épargne collective, grand pourvoyeur de financements pour le marché financier, l’année 2016 a été caractérisée par une stabilisation du nombre d’organismes de placement collectif en valeurs mobilières en activité. Quant à la valeur des actifs nets, elle s’est inscrite à la hausse passant de 4 347 MD, en 2015 à 4 536 MD, en 2016.

Sur le plan de la régulation et du contrôle du marché, le rapport du CMF, a détaillé les mesures entreprises en la matière pour renforcer l’intégrité et la sécurité de la place de Tunis. Ces efforts ont permis notamment d’accroître le nombre des sociétés cotées en bourse ayant respecté le délai légal de communication de leurs états financiers. En effet, 52 sociétés ont communiqué leurs états financiers durant les quatre mois suivant la clôture de l’exercice comptable contre 40 sociétés en 2015. De même, le taux de respect par les sociétés cotées des délais de publication des états financiers semestriels s’est inscrit à la hausse passant de 52% en 2015 à 66% en 2016.
De même, le Conseil a focalisé son attention au cours de l’année 2016 sur les informations financières publiées via internet au vu de l’importance acquise par ce nouveau moyen de diffusion auprès de l’ensemble des investisseurs ce qui nécessite d’accentuer les contrôles en la matière afin de garantir la véracité et la fiabilité des informations publiées.

Il y aussi des fraudes…

On note également l’ouverture par le CMF au cours de l’année 2016 de six enquêtes dont cinq sont encore en cours d’instruction, concernent des infractions commises par une société de gestion de portefeuilles de valeurs mobilières pour le compte de tiers, la survenance de manquements à l’occasion d’une offre publique, la non déclaration d’un franchissement de seuils de participation au capital d’une société cotée en bourse, l’existence d’un soupçon de manipulation du cours d’une valeur mobilière et la possible existence de risques entravant la bonne marche d’une société cotée.

Enfin, le rapport 2016 du régulateur du marché, fait part des activités du CMF en matière de coopération internationale et régionale principalement avec l’organisation internationale des commissions de valeurs (OICV) et les instances de régulation analogues. Le Conseil du Marché Financier a ainsi participé au cours de l’année 2016 à la dixième réunion annuelle de l’Union Arabe des Autorités de Valeurs Mobilières qui s’est tenue au Caire et dont les travaux ont été couronnés par l’attribution de la présidence de cette prestigieuse organisation internationale au Conseil du Marché Financier .

Les résultats globalement positifs enregistrés au niveau du marché financier tunisien en dépit d’une conjoncture nationale et internationale délicate, sont de nature à encourager la poursuite des réformes déjà entreprises afin de renforcer le rôle du marché financier tunisien dans la collecte de l’épargne pour l’orienter vers le développement de la croissance économique et le raffermissement de ses fondamentaux structurels. A ce titre, un accroissement de la part du marché financier dans le financement de l’investissement privé est attendu au vu des opérations d’introduction en bourse déjà programmées, que le Conseil du Marché Financier œuvrera activement à encadrer pour assurer les conditions de leur réussite.

par -

La société tunisienne de gestion et d’intermédiation (SGI) MAC SA a obtenu l’aval pour prendre racine dans la Bourse régionale des valeurs mobilières (BRVM), le marché financier commun des Etats de l’UEMOA (Union économique et monétaire ouest-africaine, qui regroupe 8 pays).

On a appris que MAC SA, piloté par Mourad Ben Chaâbane, qui préside aussi la Bourse de Tunis depuis le 18 mai 2017, prendra donc la direction de la Côte d’Ivoire, siège de la BRVM, avec dans sa besace un capital social de 150 millions FCFA (230.000 euros).

Cette SGI, qui est l’un des ténors de la place boursière tunisienne, sera la première à intégrer le marché commun des Etats de l’UEMOA. D’autres opérations de ce type sont à prévoir, dans la perspective de l’adhésion de la Tunisie à la CEDEAO (Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest, une organisation composée de 15 nations). Le mouvement de la Tunisie vers l’Afrique subsaharienne prend de l’épaisseur…

par -

Bilel Sahnoun, directeur général de la Bourse de Tunis a indiqué dans une déclaration, mardi 8 novembre 2016, au journal “Lapresse” que la performance de la Bourse est plutôt positive pour l’année 2016. «Depuis le début de l’année, nous sommes dans une tendance positive de 10%. Nous sommes dans une situation très intéressante, comparée avec la conjoncture globale. Nous pouvons mieux faire, mais aujourd’hui nous se sommes pas une mauvaise place financière», affirme-t-il.

Il ajoute que, durant les trois dernières semaines, le volume global d’échange a augmenté, de même pour l’indice Tunindex qui s’est accru. Ce qui laisse présager une bonne fin d’année pour la Bourse de Tunis, d’après Sahnoun.

par -
Targa Conseil vient de publier une modélisation graphique des performances des banques tunisiennes cotées en bourse

Le groupe BIAT (Banque internationale arabe de Tunisie) et la CDC (Caisse des dépôts et consignations) lancent un fonds commun de placement de catégorie “Actions” – FCP BIAT Equity Performance – pour dynamiser le marché financier. Cette annonce a été faite ce mardi 17 mai 2016 lors d’une conférence axée sur les avantages et les mécanismes du financement de l’entreprise par le marché financier. Le premier closing du FCP est fixé à 10 Mdt.

La rencontre était organisée par la Bourse des Valeurs Mobilières de Tunis (BVMT), la BIAT, avec la collaboration de la Chambre Tuniso-Allemande de l’Industrie et du Commerce (AHK).

Les membres de la direction générale et des experts de la BIAT, la direction générale et des responsables de la BVMT, le comité directeur de l’AHK ont présenté à l’assistance l’impact du marché des capitaux sur le financement des entreprises et les rouages du financement de l’entreprise par le marché. Un exposé qui a permis aux entreprises de mieux maitriser les subtilités du marché boursier et ses règles, très mal connues par les PME.

par -

Le collège du Conseil du Marché Financier a annoncé avoir donné son accord sur la nomination de Kamel Jandoubi en tant que nouveau administrateur au sein de la « Société de Bourse de Tunisie ».

Cette nomination a été faite en application des dispositions de l’article 63 (nouveau) du décret n°99-2478 du 1er novembre 1999 portant statut des intermédiaires en bourse. Il faut pourtant préciser, comme ne l’a pas fait le communiqué de cette nomination, que Jandoubi est juste l’homonyme du ministre Jendoubi. Le nouvel administrateur de la SBT est un cadre de la BT, Banque de Tunisie, et accède au conseil de la SBT à ce titre de représentant de la BT

Le meilleur des RS

Expert-comptable de son état et chroniqueur économique sur plusieurs plateaux TV, Walid Ben Salah surprend le ministre Zied Laadhari en «délit de communication politicienne»....

INTERVIEW

Il n’est pas le ministre des Finances, mais il en connait tous les arcanes. C’est un survivant du gouvernement «Essid» et il est l’homme...

AFRIQUE

La Banque africaine de développement présentera, ce mercredi 17 janvier 2018, en son siège à Abidjan, en Côte d’Ivoire, l’édition 2018 de son rapport annuel...

Reseaux Sociaux

SPORT

La sélection tunisienne de handball, vainqueur de la couronne africaine à neuf reprises, débutera sa course pour "la décima continentale" jeudi, en affrontant le...