AccueilActualités - Tunisie : Actualités en temps réelNécessité de modifier les législations pour encourager les entreprises de commerce international

Nécessité de modifier les législations pour encourager les entreprises de commerce international

Le président de la Confédération des Entreprises Citoyennes de Tunisie International (CONECT International), Foued Gueddiche a plaidé en faveur de la modification des législations en vigueur afin d’encourager les entreprises opérant dans le secteur du commerce international, dont la contribution aux exportations est passée de 10% en 2021 à près de 3% cette année.
Prenant part à une mission économique menée, du 4 au 8 décembre à Abidjan la capitale économique ivoirienne, par CONECT International, Gueddiche a mis l’accent sur la nécessité d’adopter de nouveau les mesures d’incitation à l’export, lesquelles ont été réduites ces dernières années.

Dans une déclaration à l’Agence TAP , il a affirmé :  » le législateur tunisien devra soutenir les entreprises de commerce international, qui ont contribué de manière significative au développement des exportations du pays.
Et de rappeler que la Tunisie a perdu le marché africain, au profit d’autres nouveaux marchés, en raison de l’absence d’incitations et d’encouragements en faveur des investisseurs tunisiens.

Gueddiche a exprimé ses craintes d’une éventuelle dégradation de la situation des entreprises du commerce international, vu que l’Etat n’a pas répondu favorablement à leurs revendications.

Il a cité à titre d’exemple l’application de l’article 52 de la loi de finances 2021 relatif à la suppression du régime suspensif de la taxe sur la valeur ajoutée (TVA) pour les Sociétés de commerce international (SCI) et les sociétés exportatrices de services.
Depuis plus de sept mois, plusieurs entreprises attendent la restitution du crédit de la TVA, d’où la dégradation de leur situation financière et de leur compétitivité.

Il a appelé par ailleurs à accélérer la publication du code des changes, pour encourager davantage les exportations et la révision de la loi d’investissement.
A rappeler qu’une mission économique menée par la Confédération est effectuée actuellement (du 4 au 8 décembre)e à Abidjan, la capitale économique ivoirienne.
Cette mission est composée de 70 investisseurs opérant dans les secteurs de l’agroalimentaire, de la santé, des technologies de l’information et de la communication, de l’assurance et du BTP.

En quête de secteurs à fort potentiel d’exportation et d’opportunités d’implantation, ces investisseurs devront prendre part à des réunions de travail avec des responsables ivoiriens de haut niveau et à des ateliers sur le climat d’affaires.
Au programme figurent également des visites aux entreprises et aux zones industrielles et l’organisation d’un forum économique tuniso-ivoirien.

- Publicité-

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

108,654FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
5,020SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -