AccueilLa UNERjiba fait remonter la pente à l'ATB

Rjiba fait remonter la pente à l’ATB

Un total de produits d’exploitation bancaire de 619,528 MDT, en hausse de plus de 45 DT d’une année (2019) à l’autre (2020) pour l’ATB. Un PNB qui ne décroche pas et se permet même le luxe d’une hausse de 22,6 MDT malgré les effets de la crise du Covid-19. Un résultat d’exploitation de 12,4 MDT après les 8,174 de l’exercice 2019 et malgré l’augmentation des dotations aux provisions nécessitées par l’effort fourni par la banque pour soutenir l’économie affectée par la première vague de la pandémie.

- Publicité-

Au final, l’ATB c’est une banque qui reste bénéficiaire de 8,198 MDT en dépit de la crise, et qui confirme même cette résilience en augmentant  de presque 2 MDT ses bénéfices. Le résultat de l’Arab Tunisian Bank, une banque privée où l’Arab Bank Plc détient 64,24 % du capital, c’est aussi une direction générale qui confirme sa capacité à redresser les banques là où elle passe. En 2019, le résultat net de la banque qu’Ahmed Rjiba reprenait après un passage à la BH, baissait à 6,3 MDT par rapport aux 7,448 MDT de 2018, pour rebondir dès 2020, comme détaillé plus haut.

–        Pourquoi cette cabale, médiatique et politique ?

A la BH, qu’il reprenait en novembre 2015 sur concours organisé par le ministère des Finances du temps de Feu Slim Chaker, la banque terminait l’exercice 2015 avec un bénéfice de 70,584 MDT. Elle enregistrera, une année plus tard sous Rjiba, un bénéfice en hausse de 21,5 MDT.

Ahmed Rjiba quittera cette banque, à la fin du 1er semestre 2019, pour un retour aux sources (l’ATB, la banque de ses débuts). Son plein exercice 2018 de la BH laissait tout de même un bénéfice de 136,3 MDT dans les coffres de la banque, entretemps devenue BH Bank avec un nouvelle image plus forte, celle d’une banque universelle et non plus tournée vers un seul secteur.

Les règles et les normes dictées par la BCT changeront, mais la BH Bank était, depuis, restée bénéficiaire, malgré le Covid qui réussira tout de même à remodeler les résultats de tout le secteur bancaire tunisien. La banque, où les directeurs généraux agissent et décident, tous et pour tout, y compris les crédits et les primes aux agents, sous le contrôle directe et stricte du conseil d’administration où tous les actionnaires sont représentés, continuera sur ce trend haussier pour 2019, avant que le Covid-19 n’en décide autrement après lui.

L’homme, pourtant, est  l’objet d’une cabale, médiatique et politique. On entendra ainsi, par exemple récemment, un député de Sidi Bouzid se demander comme il était entré à la BH (par concours national, comme précisé plus haut), et accuser l’actuel DG de l’ATB de priver certaines entreprises de crédit et de vouloir les mener à la banqueroute. Le député parlait en fait d’une unité hôtelière de la même ville, avec laquelle la banque a des problèmes de recouvrement d’un crédit. Le  député avait tenté d’intervenir auprès de la banque en faveur de l‘hôtelier de sa ville, ce qui expliquerait ses attaques contre l’ATB et son DG. Le même hôtelier avait aussi dépêché un autre député, président d’une commission parlementaire, et essuyé le même échec.

–        Les réserves des CC sur l’ATB

L’ATB fait donc sa « Remontada » en matière de résultat, après un certain nombre d’actions de Cleaning et de redressement, entreprises par l’actuelle direction. Cela n’empêche que les commissaires aux comptes y ont trouvé à redire, comme dans cette opinion avec réserves sur les comptes de l’exercice 2020. « L’indisponibilité des états financiers récents et certifiés par un commissaire aux comptes légalement habilité, et/ou, d’une notation récente attribuée par une agence de notation pour plusieurs relations dont les engagements auprès du système financier dépassent, respectivement 5 millions de dinars et 25 millions de dinars, conformément à la circulaire BCT n°91-24. Et l’indisponibilité d’un recensement exhaustif des garanties, et l’absence d’évaluations indépendantes et récentes de certaines garanties prises en compte par la Banque », remarquaient ainsi les commissaires aux comptes. Des remarques qui ne manqueront certainement pas d’être soulevées lors de la prochaine AG de la banque qui se tiendra dans les prochains jours.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,728FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,476SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles