Selon l’ONU, la Tunisie n’en fait pas assez contre la corruption

Selon l’ONU, la Tunisie n’en fait pas assez contre la corruption

par -

Akrem Sablane, directeur du bureau régional de l’Organisation des Nations unies (ONU), a appelé ce jeudi 18 avril 2019 à adopter des mécanismes de gouvernance spécifiques à chaque secteur pour combattre concrètement la corruption en Tunisie.

Dans une déclaration à la radio Shems FM, le responsable a insisté sur l’importance d’élaborer des mécanismes durables au sein des ministères afin de combattre la corruption à travers des programmes spéciaux pour chaque département.

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire