AccueilPresse localeTrès bavard sur BCE, mais motus sur les pépins d'Ennahdha (Vidéo)

Très bavard sur BCE, mais motus sur les pépins d’Ennahdha (Vidéo)

Hatem Boulabiar, qui vient officiellement de claquer la porte de la Choura d’Ennnadha – le fait est assez rare chez les islamistes pour être souligné – s’est confié sans se faire prier sur le défunt chef de l’Etat. «Personne, aucune personnalité politique n’est capable de capter 1 million et 731 mille voix dans les prochaines élections comme l’avait fait feu Béji Caïd Essebsi. En 2014 j’avais voté pour Moncef Marzouki et pas Béji Caïd Essebsi», a déclaré Boulabiar ce vendredi 2 août 2019, sur Express FM.

- Publicité-

Il a ajouté que Essebsi est «le père de la démocratie en Tunisie», qu’il a laissé le pays sur de bons rails et qu’après sa disparition tout le monde s’est rendu compte que les citoyens tiennent à leurs acquis démocratiques. Par contre l’ex-membre de la Choura est beaucoup moins bavard quand il s’agit d’évoquer les problèmes de son mouvement, alors qu’il a quitté justement l’instance consultative d’Ennahdha pour ça. Face à l’insistance du journaliste, Boulabiar s’est borné à dire que le président du mouvement, Rached Ghannouchi, lui a beaucoup appris, surtout la patience. On n’en saura pas plus…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,721FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,453SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles