AccueilActualitésTunis-BCE : « Léguer le pouvoir à mon fils Hafedh, c’est...

Tunis-BCE : « Léguer le pouvoir à mon fils Hafedh, c’est une sornette délirante »

Le président de la République, Béji Caïd Essebsi, a catégoriquement démenti les « délirantes conjectures » selon lesquelles il a l’intention et œuvre en vue de léguer à son fils Hafedh la présidence de Nidaä Tounès, le parti dont il est le fondateur, et partant la présidence de la Tunisie ultérieurement.
Dans une interview à « Arabiya.net », il a réaffirmé que la « succession par héritage » est impensable en Tunisie, pays régi par une « Constitution démocratique que je ne violerai jamais en tant que son dépositaire moral et légal », précisant que « ceux qui ont inventé la sornette de la succession par héritage visent directement le Président »

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

108,654FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,919SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles