Tunisie : La colère de Bouchamaoui ne retombe pas

Tunisie : La colère de Bouchamaoui ne retombe pas

par -

En marge des travaux du 17e congrès régional de l’Utica (Union tunisienne de l’Industrie, du Commerce et de l’Artisanat) à Nabeul, la présidente de la centrale patronale, Wided Bouchamaoui, a déclaré à Express fm que son organisation n’est pas responsable de l’instabilité économique du pays.

Bouchamaoui a par ailleurs appelé à passer en revue les lois structurant l’économie tunisienne afin d’assurer un climat propice à l’investissement et également à lutter contre le phénomène de la contrebande, et ce pour préserver la viabilité des entreprises, en soulignant que c’est la responsabilité de tout le monde.

Dans le même contexte, la présidente de l’Utica a évoqué les divers problèmes que rencontrent les entreprises aujourd’hui dans les différents secteurs, à savoir la pérennité dans tous les secteurs, surtout avec la nouvelle loi de finances 2018 qui impose des hausses diverses de droits, taxes et impôts.

Elle a appelé les signataires de l’Accord de Carthage à se mettre autour de la table pour fixer le cap et déterminer la responsabilité de chacun.

Cependant elle a indiqué qu’il est inacceptable que l’Utica paye à chaque fois le prix du déséquilibre du budget de l’Etat.

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire