AccueilSantéTunisie : Une greffe du foie réalisée par une équipe 100% locale...

Tunisie : Une greffe du foie réalisée par une équipe 100% locale !

Lors de son entrevue, samedi, avec l’équipe médicale qui a effectué la deuxième opération de greffe du foie dans le pays, le 19 janvier janvier courant à l’hôpital universitaire Fattouma Bourguiba à Monastir, le ministre de la Santé, Imed Hammami, a souligné que son département soutiendra tous les efforts en matière de greffe d’organes en Tunisie.
Hammami a déclaré que le ministère oeuvrera à ce que les opérations de greffe du foie se poursuivent en Tunisie, tout en investissant dans d’autres domaines similaires en matière de santé, secteur dans lequel la Tunisie a atteint, selon lui, « l‘étape d’exportation des services de la santé« , mettant en exergue le souci de faire de la Tunisie une destination de soins.

- Publicité-

De son côté, le Dr Nouri Abdelatif, chef de service de la chirurgie pédiatrique à l’hôpital précité, a souligné que le ministère de la Santé a mis à leur disposition les moyens nécessaires pour la réalisation des deux greffes du foie, toutes deux couronnées de succès, ajoutant qu’actuellement trois cas urgents nécessitent une transplantation du foie, dont un cas en évolution vers le cancer.
Le Dr Christophe Chardon praticien à l’hôpital Necker en France a, pour sa part, indiqué que le programme de greffe du foie nécessite la réalisation d’une moyenne annuelle de greffes du foie évaluée entre 15 et 20 opérations afin que ce programme puisse se poursuive et réussir, selon des études publiées dans des domaines scientifiques. Il a précisé, dans ce cadre, que la greffe du foie nécessite plusieurs spécialités et une formation de longue durée.

La deuxième transplantation du foie a été réalisée sur un enfant de trois ans. Elle était urgente et nécessaire pour éviter l’évolution de la maladie vers un cancer, selon le Dr Nouri Abdelatif, qui a affirmé que l’état de santé de cet enfant est satisfaisant.
Dr Khadija Zouari, chef de service de chirurgie au même hôpital, a fait savoir que 15 cas attendent actuellement une intervention de greffe du foie, précisant que lors de la première opération un père était le donneur d’une partie de son foie à son fils alors que pour la deuxième opération c’est la maman qui a été la donneuse. Dans un autre cas, c’est l’oncle qui se veut le donneur.
Elle a annoncé que l’équipe médicale a décidé d’effectuer une opération de transplantation du foie chaque mois, soulignant que la deuxième opération de greffe du foie s’est déroulée dans de meilleures conditions et que les deux enfants ayant bénéficié de la greffe sont en bonne santé.

Le directeur général de l’hôpital Fattouma Bourguiba, Radhouane Harbi, a expliqué que l’enfant Ahmed qui a bénéficié d’une greffe du foie lors de la deuxième opération est natif du gouvernorat de Médenine, souhaitant voir réussir également la periode post opératoire et précisant qu »au cas où le corps de l’enfant ne rejette pas le foie, l’opération est considérée réussie et jusqu’à maintenant il y a une amélioration, à ce niveau », a-t-il dit.
Le nombre de l’équipe médicale et paramédicale qui a participé à la réalisation de cette opération de transplantation du foie se situe entre 55 et 60 personnes, dans le cadre de la coopération tuniso-française entre l’hôpital Fattouma Bourguiba à Monastir et l’hôpital français Necker, en présence de professeurs en chirurgie des gouvernorats de Mahdia et Sousse.

L’opération de greffe avait démarré le vendredi 19 janvier courant à 08h30mn et s’est poursuivie jusqu’à 23h de la même journée, selon Radhouane Harbi, directeur général de l’hôpital universitaire Fattouma Harbi, directeur de Fattouma Bourguiba.
Concernant le coût de l’opération de greffe du foie, il a indiqué qu’il s’élève à environ 250 mille dinars, estimant que la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) prendra en charge de telles opérations. Et de rappeler que la première transplantation du foie a été réalisée le 14 novembre 2017.
Il a annoncé que l’équipe médicale effectuera deux opérations de greffe du foie en février 2018, ajoutant que la cinquième transplantation du foie sera faîte à 100% par des compétences tunisiennes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,721FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,575SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles