Un financement pour les amis de l’environnement

Un financement pour les amis de l’environnement

par -

Le Programme de Microfinancement du Fonds pour l’Environnement Mondial (PMF/FEM), dans sa phase opérationnelle 6, a organisé, jeudi 14 mars 2019 au bureau du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) à Tunis, une cérémonie de signature de conventions de Projets associatifs, et ce en présence du Représentant Résident a.i. du PNUD, M. El Kebir Alaoui, des membres du Comité National de Pilotage du programme PMF/FEM et les représentants des 12 organisations de la société civile tunisienne dont les projets ont été retenus.

Les 12 projets sélectionnés correspondent à une enveloppe totale de 700.000 dollars (USD) et seront mis en œuvre durant les prochaines 24 mois.

Ces projets contribueront au développement environnemental à l’échelle communautaire dans les gouvernorats de Tunis, Ariana, Bizerte, Nabeul, Kairouan, Gabes, Médenine, Gafsa, Tozeur et Kebili et ce autour de trois initiatives stratégiques du programme PMF/FEM, à savoir :

  • L’approche de conservation des paysages terrestres et marins ;
  • L’agroécologie résiliente au climat;
  • L’accès à l’énergie à faible émission de carbone.

Ces 12 organisations de la société civile vont bénéficier d’un appui technique, à travers la formation et l’accompagnement, sur les différentes thématiques environnementales qu’ils vont traiter et qui comprennent l’agroécologie, la biodiversité et les changements climatiques.

Le Programme de Microfinancement du Fonds pour l’Environnement Mondial (PMF/FEM) vise à trouver des solutions locales aux problèmes environnementaux globaux. Il est exclusivement destiné aux organisations de la société civile (ONG, Associations de Développement, Organisations Communautaires de Base), auxquelles il apporte des appuis techniques et financiers pour l’exécution des projets communautaires susceptibles de contribuer à la gestion durable des ressources naturelles et à la protection de l’environnement.

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire