AccueilLa UNEUne saisie conservatoire sur la Stial (Groupe Délice). Hamdi Meddeb explique

Une saisie conservatoire sur la Stial (Groupe Délice). Hamdi Meddeb explique

La Stial (Société Tunisienne des Industries Alimentaires) est l’une des filiales du groupe «Délice Holding» qui est coté en bourse et qui en compte 8. Il s’agit de «Delta plastic», de «Socoges», de «Compagnie Fromagère» et de «Société des boissons du Cap-Bon», des Centrales Laitières, du cap-Bon, du Nord et de Sidi-Bouzid. La Holding de la famille de Hamdi Meddeb détient une PDM (Part de Marché) de 65,4 % dans le lait, de 89,7 % dans les produits frais, de 22 % dans les boissons et de 22 % dans le fromage.

- Publicité-

A fin 2018, les revenus consolidés de Délice Holding ont dépassé les 851,8 MDT. Un chiffre en évolution de 5,3 %. Le résultat d’exploitation s’était soldé à 48,2 MDT, soit une marge de 7,7 %, en hausse de 0,4 point par rapport à 2017. L’année dernière, le groupe avait réalisé un bénéfice de 30,9 MDT, soit un taux de marge nette de 3,6 %, en baisse par rapport aux 4,8 % de 2017.

Tous ces chiffres ont été donnés et expliqués, au cours de l’AG du groupe, tenue jeudi 20 juin 2019 à Tunis. On ne sait pas si l’autre évènement majeur qui secoue depuis le 18 juin 2019 a été révélé au public des petits et gros actionnaires, présents dans l’AG.

Il y a en effet quelques jours, un huissier de justice informait les banques, grandes surfaces, Hypermarchés de la place et intermédiaires boursiers d’une saisie conservatoire sur toutes les liquidités de la société Stial, du groupe Délice Holding. La saisie, dont nous disposons copie, est faite sur ordonnance d’un jugement de première instance de Grombalia, en date du 17 juin 2019. La saisie nous (Africanmanager) a par ailleurs été confirmée par le PDG du groupe, Hamdi Meddeb et Boubaker Mehri, membre du CA de DH.

Il s’agirait, confirment les deux dirigeants du groupe, d’une action en justice, entamée par un des actionnaires du groupe. Il tentait de recouvrer ses parts du bénéfice de la Stial et qui serait d’un montant de 3 MDT.

Interrogé par Africanmanager, jeudi 20 juin 2019, en marge de l’AG du groupe, tout en sourire, le patron de Délice a indiqué que la part des bénéfices de l’actionnaire en question (dont il n’a pas révélé l’identité) ne lui a jamais été refusée, que la situation financière de l’entreprise n’a pas de problème de ce côté et que la somme due l’attend. «Nous lui avions juste demandé d’attendre que l’Audit, demandé par l’actionnaire étranger, se termine», a expliqué le président du groupe, qui ajoute que le problème est en voie de règlement.

Notons que selon des professionnels contactés, les effets de cette saisie conservatoire ne devraient pas impacter le groupe, la cible de la saisie étant une des huit filiales du groupe et non tout le groupe en lui-même. Rappelons aussi que la société débitrice des 2,86 MDT est loin d’être dans l’incapacité financière, et qu’il s’agit de parts de bénéfices qui sont certainement en attente d’être servis à l’intéressé, comme l’a certifié le PDG du groupe.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,721FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,565SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles