AccueilMondeWilders refait surface avec un concours de caricatures de Mohamed

Wilders refait surface avec un concours de caricatures de Mohamed

Geert Wilders, député néerlandais et leader de l’extrême-droite, a décidé de jouer avec le feu en organisant une compétition de caricatures du prophète Mohamed, au nom, argue-t-il, de la défense de «la liberté d’expression». Quand on se remémore l’éruption qu’a provoquée dans le Moyen-Orient la publication des caricatures du prophète par le journal danois Jyllands-Posten en 2005 et quand on se rappelle le carnage de Charlie Hebdo (12 morts), à Paris, en 2015, pour les mêmes raisons, on se dit que Wilders est au mieux inconscient, au pire un fou dangereux.

- Publicité-

Le populiste néerlandais, qui ne recule devant aucune provocation, surtout en direction des immigrés et de l’Islam, a déballé son funeste projet en mai 2018. Il a déclaré le 12 juin dernier que le coordinateur national pour le contre-terrorisme ne trouve aucun inconvénient à l’organisation de cette étrange compétition qui va se dérouler cet automne, rapporte Le Parisien ce mercredi 4 juillet. Elle aura lieu dans les locaux de la formation de Wilders, le Parti de la Liberté (PVV), à la Chambre des représentants. Le PVV offre même 5 000 euros au lauréat. Ces « oeuvres » seront notées par le caricaturiste américain Bosch Fawstin, qui pourtant a grandi dans une famille musulmane mais est devenu athée par la suite. Rappelons que le même Fawstin avait brillé dans un concours du même type au Texas, en 2015, avec Wilders dans le public. Deux individus armés avaient lancé un assaut et avaient été tués par la police.

«La liberté d’expression est menacée, particulièrement par des critiques musulmanes, s’est justifié Geert Wilders sur Twitter. Nous n’accepterons jamais cela. La liberté d’expression est notre liberté la plus importante», déclare le dirigeant de la droite extrême, qui s’est illustré dans le passé par ses appels à interdire le Coran, à bannir les mosquées et écoles musulmanes ou encore à un moratoire sur l’immigration des musulmans. En 2016, il a écopé d’une condamnation pour incitation à la haine et discrimination.

Ultime provocation folle de Wilders : Il a l’intention de collecter et publier les « meilleures caricatures » dans un magazine du genre « ‘Charlie Hebdo », d’après le journal néerlandais De Telegraaf…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,721FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,577SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles