Le chef du gouvernement, Youssef Chahed, a déjà mis en branle son dispositif de lutte contre la corruption. Il a paraphé un certain de documents qui donnent les pleins pouvoirs, ou presque, aux équipes de contrôle financier et administratif pour s’attaquer aux dossiers de corruption dans plusieurs institutions publiques, des affaires qui commencent à encombrer le bureau de Chahed.

Les premiers rapports des limiers anti-corruption sont tombés, et les têtes aussi, déjà. Le directeur de la société Promosport a été l’un des premiers à faire les frais de cette croisade contre la corruption, rapporte Mosaïque FM. Le service de contrôle a découvert 16 infractions relatives aux comptes bancaires de la la société Promosport, des écarts qui tombent sous le coup des articles 96, 97 et 172 du Code pénal. Rien que ça !

Le même document a établi 22 autres infractions, ayant trait à l’embauche d’agents qui se serait faite frauduleusement ; on évoque également des dons à des associations dans des conditions transgressant les règlements en vigueur. Bref, la barque du DG de Promosport est bien chargée…

Les équipes de contrôle continuent leur oeuvre dans les institutions publiques. Il faut s’attendre à d’autres “carnages” prochainement…

ARTICLES SIMILAIRES

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire