Tunisie : La querelle aux obsèques de Chaker qui en dit long...

Tunisie : La querelle aux obsèques de Chaker qui en dit long sur les ambitions

par -

On connait les ambitions du fils du président la République, Hafedh Caïd Essebsi (HCE) : Le directeur exécutif de Nidaa Tounes veut d’abord arracher un siège au Parlement, histoire d’asseoir une légitimité politique que beaucoup dans ses rangs lui contestent, avant de mettre le grappin sur le parti au prochain Congrès électif.

On connait moins les ambitions du chef du gouvernement, Youssef Chahed, même si ses proches lui en prêtent. Les mêmes proches, des deux camps, ont fait des confidences à Jeune Afrique. Et selon eux, la tension entre les deux hommes est à son paroxysme…

La garde rapprochée de HCE a déclaré que les obsèques de Slim Chaker, ministre de la Santé, ont le théâtre d’une friction entre le locataire du palais de la Kasbah et le directeur exécutif de Nidaa Tounes autour de l’oraison funèbre.

Essebsi junior, pour défendre son “bon droit” de faire l’éloge du défunt, a déclaré que Chaker faisait partie de la formation qu’il dirige, alors que Chahed a fait prévaloir le statut de ministre de Chaker dans son gouvernement au moment de son décès. Bref, un bras de fer qui peut paraître futile mais qui préfigure peut-être un combat plus musclé à l’avenir, quand il s’agira de conduire le parti aux prochaines échéances électorales…

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire