Tunisie-Italie : De gros enjeux autour du gaz algérien

Tunisie-Italie : De gros enjeux autour du gaz algérien

par -

Le ministère de l’Energie, des Mines et des Energies renouvelables, Khaled Kaddour, a annoncé vendredi 9 février 2018 que le gouvernement et l’Italie ont entamé un nouveau round de négociations à propos de l’éventuelle reconduction de l’exploitation de la partie du pipeline Transmed (gazoduc de transport du gaz naturel de l’Algérie vers l’Italie) qui traverse le territoire tunisien et l’identification d’un cadre permettant sa ré-exploitation, relate le site de langue arabe “Al Alam Al Ikhbari“.

Pour sa part, le groupe pétrolier italien “ENI” a réitéré la volonté du gouvernement de Youssef Chahed d’entamer les négociations afin de parvenir à un accord-cadre garantissant les intérêts de toutes les parties.

Le Transmed, qui s’étend sur une longueur de 400 kilomètres à travers le territoire tunisien, a permis le transport de 12 milliards de mètres cubes de gaz naturel.

Le pipeline permettra à la Tunisie de récolter des bénéfices estimés à 473,8 millions de dinars (MDT) en 2018, contre 440 MDT enregistrés en 2017.

A noter que les deux parties ont exprimé leur volonté de poursuivre la coopération, formulant le souhait de la renforcer, notamment dans le domaine du transport du gaz naturel algérien après septembre 2019.

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire