Le “Hollande” tunisien rectifie : Il ne gouverne pas avec Ennahdha, il...

Le “Hollande” tunisien rectifie : Il ne gouverne pas avec Ennahdha, il cohabite

par -

«On le voit débarquer plutôt pimpant de la petite navette qui traverse ce lac de l’Ouest parisien pour le mener au restaurant insulaire qui l’attend. Beji Caïd Essebsi, 90 ans au compteur, dont déjà deux passés à la présidence de l’Etat tunisien, enchaîne, fringant, les rendez-vous internationaux avec une idée fixe : donner une image moderne de son pays ». Ainsi parlait le journal en ligne français «Opinion Internationale » de BCE (Béji Caïed Essebssi) qu’il a rencontré à Paris à l’occasion de la sortie de son livre « Tunisie, la démocratie en terre d’Islam ».

Parlant de ses relations avec le parti islamiste Ennahdha, Opinion dit que «Son [celui de BCE, Nida Tounes] parti gouverne aux côtés des islamistes d’Ennahdha ? ». Et BCE de corriger que «Non, il cohabite » avec ce mouvement qu’il préfère qualifier de « musulman » et dont il constate « l’évolution ». Parlant ensuite du discours de BCE à cette occasion où il a rencontré hommes de médias et politiciens français, le journaliste Noé Michalon estime que «Il y a quelque chose de quasi-hollandien dans le discours du « ça va mieux » que déroule le maître de Carthage » et explique que «Tout comme François Hollande (…) il insiste sur le nouveau visage de son pays, qui a « remis en place les entreprises et reprend du poids sur la scène internationale ». Personne ne lui a manifestement rappelé que beaucoup de chefs de ces entreprises croulent encore sous la menace d’affaires judiciaires et nombre d’entre eux reste, 6 années après la révolution, interdits de voyager !!

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire