Tunisie-Banques : Le «Big five» des meilleurs revenus et Poulina qui fait...

Tunisie-Banques : Le «Big five» des meilleurs revenus et Poulina qui fait 3 fois plus

par -

Au regard des indicateurs publiés dans la période du 1er semestre 2018 sous revue, le revenu global des sociétés cotées a augmenté au premier semestre 2018 de 12,4% pour atteindre 8,2 milliards de dinars contre 7,3 milliards par rapport à la même période de l’année 2017. Une soixantaine de sociétés sur 79 ont vu leurs revenus s’apprécier par rapport à la même période de l’année précédente. Les 20 sociétés qui composent le Tunindex20, soit les sociétés les plus liquides de la cote, ayant la capitalisation boursière la plus importante, ont ensemble réalisé au premier semestre de l’année en cours un revenu de 5,3 milliards de dinars, accaparant une part de 65% du revenu global des sociétés de la cote et marquant ainsi une croissance de 13% par rapport au premier semestre de l’année 2017.

A elles seules, les 12 banques tunisiennes cotées en bourse ont réalisé un produit net bancaire (PNB) cumulé de 2,050 Milliards DT durant les six premiers mois de l’année en cours, contre 1,705 Milliard DT sur la même période de l’année écoulée, soit une progression de 20,2%. Aux premières loges, la Biat a réalisé plus de 388 MDT de revenus. Juste derrière, c’est la BNA qui réalise la meilleure hausse (+28,1 %) de revenus, à 40 MDT de la marocaine de droit tunisien la banque Attijari. Les deux autres banques publiques, STB et BH, ne déméritent pas et se placent respectivement à la 4ème et à la 5ème place des «Big 5» du secteur bancaire tunisien.

Côté leasing, l’autre branche du secteur financier, le revenu net global des 7 sociétés de leasing cotées s’est accru de 25,6% pour se situer à 217 MDT contre 173 MDT. La tendance haussière du secteur des assurances a profité aux 4 compagnies d’assurances cotées avec un montant global de primes émises qui a atteint 439 MDT contre 415 MDT, soit une évolution de 5,8%.

Dans le secteur des Biens de Consommation, le revenu global des trois grands groupes opérant dans l’agro-alimentaire (Poulina Group Holding, Délice Holding et SFBT) a progressé de 13,8% pour passer de 1,639 Milliard DT à 1,866 Milliard DT. La Holding Poulina réalise le meilleur score absolu avec un revenu dépassant les 1,163 Milliards DT. Poulina est ainsi la reine du marché des cotées.

Dans le secteur des Services aux Consommateurs, le chiffre d’affaires global des deux enseignes de la grande distribution cotées en Bourse (Monoprix et Magasin Général) s’est apprécié de 4,1% au 1er semestre 2018 par rapport à la même période de 2017, pour atteindre 706 MDT contre 679 MDT. On notera que les revenus du Magasin Général (433,025 MDT) dépassent ceux de monoprix (273,274 MDT), ceux de toute la Holding Délice (424,507 MDT) et même ceux de la SFBT (277,978 MDT).

Les quatre concessionnaires d’automobiles cotés ont vu leur chiffre d’affaires global régresser de 4,42% durant le premier semestre 2018 pour égaler 541 MDT contre 566 MDT à la même période de 2017. Alors que City Cars du groupe Bouchammaoui sauve les meubles avec une hausse de 3,4 % de ses revenus (69,296 MDT contre 66,987 MDT en pareille période de 2017), et que les revenus d’UADH du groupe Loukil grimpent quand même de 4,6 % à un peu plus de 200 MDT, ARTES du groupe Mzabi (111 MDT) signe une baisse de 9,4 % et à elle seule Ennakl automobile du groupe Amen a vu ses revenus régresser de 13,31 %, passant de 185,226 MDT au 1er semestre 2017 à 160,563 MDT pour la même période de l’exercice en cours. Le secteur de la concession automobile est plombé par l’impact de la loi de finances 2018 et les nouvelles taxes qui ont restreint l’accès au marché des voitures. Les concessionnaires ne sont cependant pas les seuls à en pâtir. Tout aussi plombées, les sociétés de promotion immobilières souffrent tout autant. Les plus fortes baisses de revenus ont été enregistrées par SITS (-54%), et Essoukna (-49,4%).

ARTICLES SIMILAIRES

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire