AccueilActualitésTunisie - Chine : Pas de Swap. L'offre chinoise était trop chère...

Tunisie – Chine : Pas de Swap. L’offre chinoise était trop chère !

En février 2017, nous rapportions que la BCT (Banque Centrale de Tunisie), était en train de trouver une solution au problème du déséquilibre de la balance commerciale avec la Chine et d’essayer de donner une réponse, financière et monétaire, au problème du déficit de la balance commerciale.

- Publicité-

«On est en train de trouver des solutions pour cela. Nous pouvons, ainsi par exemple, passer par un accord Swap entre le Dinar et le Yuan. Le principe est acquis et signé», nous déclarait alors le Gouverneur Chedli Ayari. Notons que cet accord Swap est généralement adossé à une ligne de crédit, financée par le gouvernement chinois.

Faisant le suivi de cette déclaration de Chedli Ayari, nous apprenons que la Chine a en effet fait une proposition d’accord Swap à la Tunisie, jugée intéressante, mais qui a finalement été refusée par la Banque Centrale de Tunisie, car le taux d’emprunt qui devait être fait en Yuan, était trop cher. Depuis, la Chine n’a pas fait une seconde offre moins chère.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,721FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,575SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles