AccueilActualités - Tunisie : Actualités en temps réelARP : La FTH dit tout le mal qu'elle pense de la...

ARP : La FTH dit tout le mal qu’elle pense de la taxe de 3 D

L’institution d’une taxe de 3 dinars sur chaque nuitée passée dans un hôtel, au profit du budget de l’Etat, inscrite dans le cadre du projet de Loi de finances 2018 (PLF) (l’article 50), renforcera davantage la crise financière que vit le secteur touristique et les unités hôtelières, estime la Fédération tunisienne de l’hôtellerie (FTH).
Intervenant lors d’une séance d’audition tenue, lundi, par la commission des finances, de la planification et du développement relevant de l’Assemblée des représentants du peuple (ARP), le président de la FTH, Khaled Fakhfekh, a indiqué que les unités touristiques vont supporter cette taxe, car les contrats signés avec les agences de voyages s’étalent sur une ou deux ans et leurs montants sont fixés d’avance.
Pour le responsable, l’article 50 du PLF ne renforce pas la justice fiscale car il ne prend pas en considération les spécificités de chaque institution, notamment son classement, son emplacement géographique et l’importance des travaux tout au long de l’année.
La fédération appelle à éliminer la taxe sur la consommation de boissons alcoolisées et propose d’augmenter les droits annuels des licences d’alcool. Elle suggère la révision du système d’incitation fiscale pour soutenir les institutions d’hébergement touristique .

- Publicité-

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

108,654FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
5,007SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -