AccueilActualitésAu milieu des protestations, Elloumi s'engage à créer un commissariat régional au...

Au milieu des protestations, Elloumi s’engage à créer un commissariat régional au tourisme à Béja

La ministre du tourisme et de l’artisanat Salma Elloumi Rekik s’est engagée, mercredi, au milieu des protestations des citoyens et des représentants de la société civile, à créer une unité de gestion ou un commissariat régional au tourisme dans le gouvernorat de Béja.
Le gouvernorat de Béja compte 26 km de cotes et un nombre importants de sites archéologiques, dont Douga classée patrimoine mondial et un nombre de villes andalouses, outre des circuits touristiques, mais ne possède que 6 unités touristiques d’une capacité de 234 lits.
Dans une déclaration à la correspondante de l’agence TAP, en marge de la tenue du conseil régional du tourisme de Béja, la ministre a souligné qu’une série de décisions seront prises au cours d’une réunion de suivi.
Et d’ajouter que son département examinera un projet touristique à Ezzouaraa.
Elloumi a souligné que le gouvernorat de Béja dispose de plusieurs atouts favorisant le tourisme environnemental, culturel et balnéaire, précisant que la promotion de la situation du tourisme tunisien reste tributaire de la diversification du produit touristique.
Elle a appelé les députés à soutenir les efforts du ministère visant à changer la vocation des terres agricoles à Béja pour la construction de gîtes ruraux et des maisons d’hôtes.
Les données présentées lors du conseil régional du tourisme montrent que le nombre de visiteurs (notamment les chasseurs ) a régressé de 40%.

- Publicité-

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,721FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,439SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles