AccueilActualités - Tunisie : Actualités en temps réelTourisme : Des indications sur un livre blanc et 3 grands projets

Tourisme : Des indications sur un livre blanc et 3 grands projets

« Un livre blanc sur l’endettement du secteur touristique sera élaboré, prochainement », a annoncé la ministre du tourisme et de l’Artisanat, Salma Elloumi Rekik.
Dans sa réponse aux interventions des députés, lors d’une séance plénière, tenue mercredi, à l’ARP pour examiner le budget du ministère du département pour l’exercice 2018, elle a ajouté que ce livre s’inscrit dans le cadre d’un plan d’action élaboré en collaboration avec les différentes parties intervenantes (professionnels, banques, administration…) pour aider le secteur touristique à surmonter les difficultés et à poursuivre son activité dans de bonnes conditions.

La ministre du Tourisme a souligné les efforts déployés par son département pour redynamiser l’activité touristique, précisant que le ministère a entamé la division de l’Office national du tourisme tunisien (ONTT) en des agences spécialisées.
Une agence de formation dans les métiers du tourisme a été créée, dans ce cadre, et aura pour mission la promotion du système de formation dans le secteur afin de répondre aux besoins réels du tourisme en compétences spécialisées.
Elloumi a rappelé que la stratégie du ministère du Tourisme pour les prochaines années repose, essentiellement, sur la diversification du produit à la faveur de la diversification des différents types de résidences touristiques.
Elle a, en outre, indiqué que le texte d’application relatif à la loi de protection des terres agricoles a été transmis à la Présidence du gouvernement pour adoption. Cette loi va permettre de construire des résidences touristiques sur des terres agricoles sans modification leur vocation.

Par ailleurs, la ministre a présenté les différents projets touristiques programmés pour l’année 20187, notamment dans les régions intérieures du pays en mettant l’accent sur la nécessité de promouvoir le tourisme de loisirs.
Elle a fait savoir que les projets de Marina Gammarth, lequel comporte 380 noeuds et celui de la Marina de Bizerte, d’une capacité de 280 noeuds, pour passer ultérieurement à 700 noeuds, entreront en exploitation en 2018. Par ailleurs, une étude sera bientôt lancée, en partenariat avec le secteur privé, pour développer le port de Sidi Bou Said.

- Publicité-

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

108,654FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,994SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -