Al Massar déchoit Samir Taieb !

Al Massar déchoit Samir Taieb !

par -

Selon le parti Al Massar, le remaniement ministériel proposé par le chef du gouvernement répond à la logique des quotas partisans et obéit aux allégeances politiques et personnelles. D’autant qu’il dévoile de nouveaux positionnements dans une scène politique tumultueuse.
Dans une déclaration de presse à l’issue de la réunion de son bureau politique, Al Massar (non représenté au Parlement) estime que le remaniement ministériel engendre une coalition tripartite qui œuvre à mettre la main sur le pouvoir sans programme clair pour la période qui sépare les Tunisiens des élections de 2019.
Le parti s’est dit inquiet de voir des “ministères délicats” entre les mains d’un parti suspecté par le Collectif de défense dans l’affaire Chokri Belaid et Mohamed Brahmi de posséder un appareil secret.
Il appelle dans ce sens les présidences du gouvernement et de la République ainsi que l’institution judiciaire à prendre les mesures nécessaires pour vérifier les informations fournies par le Collectif de défense et révéler la vérité aux Tunisiens eu égard à l’importance de cette affaire pour la sécurité dans le pays.
Sur un autre plan, Al Massar considère que la décision du ministre de l’Agriculture, Samir Taieb, de faire partie du gouvernement de coalition est un choix personnel qui s’oppose à la position officielle du parti.
Al Massar appelle, dans sa déclaration, Samir Taieb, qui a gelé son adhésion en tant que secrétaire général du parti depuis juillet 2018, à ne plus parler au nom du parti tant qu’il continue à assumer une fonction gouvernementale et à respecter les décisions d’Al Massar et de ses structures élues.

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire