Certains se portent comme un charme, dans un pays qui va mal

Certains se portent comme un charme, dans un pays qui va mal

par -

Le TUNINDEX, indice de référence de la Bourse de Tunis, a enregistré, durant le premier semestre 2019, une régression de 1,69%, contre une hausse de 28,29% durant la même période de 2018, a rapporté mercredi la bourse dans une note sur l’évolution des revenus des sociétés cotées.
L’indice TUNINDEX20 a affiché, durant cette période, la même tendance baissière avec une chute de 3,21% contre une progression de 31,43% durant la même période de l’année 2018.
Seuls 4 sur un total de 13 indices sectoriels publiés par la Bourse ont enregistré des performances positives à la clôture du premier semestre 2019. Les meilleures performances ont concerné l’indice des Matériaux de Base (+16,38%) et l’indice des Assurances (+13,46%).

Hausse de revenu global de 59 sociétés
Ainsi, 9 indices sectoriels ont enregistré des performances négatives, au cours du premier semestre 2019. L’indice Bâtiment et Matériaux de Construction a connu la plus forte baisse avec (-29,52%) suivi par l’indice des Industries (-16,44%).
Quant aux indicateurs d’activité des sociétés cotées à la bourse de Tunis, la note fait ressortir une hausse de leur revenu global de 10,6%, au premier semestre 2019, par rapport à la même période de l’année 2018, pour atteindre 9,1 milliards de dinars, contre 8,3 milliards de dinars,
A cet égard, 75% des sociétés ayant publié leurs indicateurs du deuxième trimestre 2019, soit 59 sociétés sur 79, ont amélioré leurs revenus par rapport à la même période de l’année précédente, lit-on dans ce document .

A fin juillet 2019, 73 sociétés cotées à la bourse de Tunis, sur un total de 82 ont communiqué leurs activités, soit un taux de 89%. A la date d’échéance règlementaire de la publication des indicateurs durant le premier semestre 2019, fixée au 20 juillet 2019, 37 sociétés cotées sur un total de 82 ont communiqué leurs activités, soit un taux de 45%, a encore indiqué la Bourse de Tunis.
Et de préciser que deux sociétés n’ont pas publié leurs indicateurs à ce jour, à savoir Electrostar et MIP.
La part dans le revenu global des 20 sociétés qui composent le Tunindex20, s’élève à 5,5 milliards de dinars (ou 61% du revenu global), en hausse de 15,2% par rapport à la même période de l’année écoulée.

Huit secteurs sur neuf ont enregistré une progression de leur revenu
En ce qui concerne la situation dans le secteur financier, les 12 banques cotées ont réalisé un produit net bancaire (PNB) cumulé de 2 348MD durant le premier semestre 2019, contre 2 050 MD sur la même période de l’année 2018, soit une progression de 14,5%.

Le revenu net de Leasing cumulé des 7 sociétés de leasing cotées a augmenté de 1,2%, durant le premier semestre 2019, par rapport aux 6 premiers mois en 2018, pour atteindre 220 MD contre 217MD.
La tendance haussière du secteur financier a aussi profité aux 4 compagnies d’assurances cotées qui ont émis des primes pour un montant global de 467MD contre 438MD, soit une évolution de 6,6%.

Dans le secteur des Biens de Consommation, le revenu global des trois grands groupes opérant dans l’agroalimentaire (Poulina Group Holding, Délice Holding et SFBT) a progressé de 13,6% passant de 1 948 MD à 2 212MD.

Par contre, les quatre concessionnaires automobiles ont vu leur chiffre d’affaires global régresser de 5,3%, durant le premier semestre 2019, pour se situer à 512MD contre 541MD durant la même période de l’exercice 2018.

Dans le secteur des Services aux Consommateurs, le chiffre d’affaires global de deux enseignes de la grande distribution cotées en Bourse ( Monoprix et Magasin Général) a augmenté de 9,1%, durant le premier semestre 2019, par rapport à la même période 2018, pour atteindre 771MD contre 706 MD.

Toujours selon la note sur l’évolution des revenus des sociétés cotées, huit secteurs sur neuf ont enregistré une progression de leur revenu. Le secteur Matériaux de Base a réalisé la plus forte progression avec 17,6% suivi par le secteur Bien de consommation avec 13,8%, contre une régression de 18,5% pour le secteur de pétrole et gaz.

Hors Pétrole et Gaz, tous les sous-secteurs ont marqué des performances positives. Les meilleures reviennent aux produits ménagers et de soins personnels, avec 32,4%, aux matières premières avec 18,1% et à la chimie avec 17,2%.

TAP

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire