IDE : Les prévisions de 2018 largement dépassées !

IDE : Les prévisions de 2018 largement dépassées !

par -

Les flux des investissements étrangers en Tunisie ont progressé de 27,5% en 2018, par rapport à 2017, atteignant 2 866,2 millions de dinars (MD)”, selon les statistiques préliminaires, de l’Agence de Promotion de l´Investissement Extérieur (FIPA). Il s’agit du montant le plus élevé depuis 2014 (1 966,9 MD).
En devises, ces investissements se sont élevés à 1082,9 millions de dollars et de 916,4 millions d’euros.
La Tunisie a, ainsi, dépassé l’objectif inscrit dans le budget économique, en matière d’attraction des investissements étrangers, fixé à 2500 MD, pour toute l’année 2018. S’agissant de l’année 2019, le pays vise à drainer des investissements étrangers de l’ordre de 3000 MD.

Les investissements étrangers engrangés sont constitués d’investissements de portefeuille d’une valeur de 124,14 MD (+ 6,8%, par rapport à 2017) et d’investissements directs étrangers (IDE) à hauteur de 2742 MD (+ 28,6%) .
La répartition sectorielle des IDE, pour l’année 2018, révèle que le secteur de l’industrie, essentiellement les industries manufacturières, se taille la part du lion avec un montant de 1 129,4 (+ 16% par rapport 2017).
Le secteur de l’énergie a drainé près de 910 MD d’IDE, soit une progression de 100 MD par rapport à l’année écoulée. Idem pour le secteur des services où les IDE ont atteint 626,1 MD, en 2018, contre 321,3 MD en 2017.

Dans le même contexte, les investissements étrangers dans le secteur agricole, au demeurant modestes, ont mobilisé des ressources financières d’une valeur de 76,5 millions de dinars (MD) en 2018, contre 25,6 MD en 2017.

Sur un autre plan, le flux des investissements étrangers directs a permis de réaliser 565 opérations d’investissement d’une valeur de 1832 MD, créant 11 mille 469 emplois. Il s’agit de 110 opérations d’investissement relatives à la création de projets, moyennant une enveloppe de 99,4 MD d’une capacité d’emploi de 1458 postes direct.
Pour ce qui est des projets d’extension, 455 opérations d’investissement ont mobilisé 1732,6 MD, pour une capacité d’emploi de près de 10 011 postes.

Au niveau régional, les données statistiques de la FIPA ont révélé de grandes disparités entre les régions en matière d’IDE. C’est ainsi que près de 58% du volume des investissements étrangers sont concentrés dans le district du Grand Tunis (la Capitale, Manouba, Ben Arous et l’Ariana), qui a mobilisé 1 062 MD, dont 724,6 MD ont concerné le gouvernement de Tunis, alors que le district du Nord-Est a drainé 470,7 MD.

Pour ce qui concerne l’origine des IDE, la France a maintenu sa première position avec un volume d’investissements de 626,8 MD (184,3 millions d’euros), suivie par le Qatar qui a injecté des investissements d’une valeur de 479,7 MD (141 millions d’euros).
L’Italie vient en troisième position, avec des IDE d’une valeur de 154 MD (45,4 millions d’euros), suivie par l’Allemagne avec des investissements de 136,4 MD (40,1 millions d’euros).
Au niveau du nombre d’emplois, la France, l’Allemagne et l’Italie occupent les trois premières places, alors qu’au niveau des projets crées, les trois premiers pays sont, respectivement, la France, l’Italie et l’Allemagne.

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire