La Centrafrique toujours à la dérive, 37 morts dans des combats

La Centrafrique toujours à la dérive, 37 morts dans des combats

par -

La Centrafrique s’embrase de nouveau. Les milices antibalaka et l’Union pour la paix en Centrafrique (UPC) se sont affrontés jeudi 15 novembre 2018 au centre du pays, et le bilan est lourd : 37 morts, rapporte l’AFP sur la base d’un rapport interne de l’ONU, alors qu’une première évaluation parlait de 7 décès.

“Jeudi matin, les antibalaka ont tué des personnes de confession musulmane. Une heure plus tard, l’UPC a riposté en attaquant le camp de déplacés”, a indiqué Vladimir Monteiro, porte-parole de la mission de l’ONU en RCA (Minusca). “Une partie de la population a fui dans la brousse. Des centaines de déplacés ont trouvé refuge devant le poste militaire avancé de la Minusca”, a ajouté la même source. Quant à l’armée et les autorités du pays, elles sont complètement dépassées par la situation et sont incapables de faire face aux groupes armés pour protéger les populations. Depuis 2013, les groupes  armés et les milices dictent leurs lois dans presque tout le pays, commettant meurtres, viols et brimades. La Centrafrique est certes un des pays les plus pauvres au monde, mais son sous-sol regorge de diamants, d’or et d’uranium, des richesses qui ne font qu’exciter davantage les bandes armées de toutes sortes….

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire