La Conect met en place un dispositif très utile pour Chahed

La Conect met en place un dispositif très utile pour Chahed

par -

Le Centre de lutte contre la concurrence déloyale et la protection du citoyen consommateur “Actions” relevant de la CONECT (Confédération des Entreprises Citoyennes de Tunisie) constitue une nouvelle approche de lutte contre tous les dangers qui menacent l’économie, les entreprises et les consommateurs, a déclaré Riadh Zayane, président du centre.
Intervenant, au cours d’une conférence de presse tenue, vendredi 31 août 2018, il a avancé que l’objectif du centre, créé le 29 aout, en collaboration avec l’Organisation mondiale de lutte contre les trafics illicites “WAITO”, est d’aider les membres de la CONECT et les autorités compétentes à sensibiliser, prévenir et détecter les dangers liés aux phénomènes de la contrebande, la contrefaçon, la corruption, le détournement de fonds publics, le favoritisme, ainsi que le trafic d’influence et le blanchiment d’argent.

Concrètement, le centre réalisera des missions de conseil et d’assistance au profit des membres de la CONECT et des autorités compétentes confrontées aux actes délictueux. Il s’agit en outre de mettre à la disposition des différentes parties un guide d’alerte et un plan national annuel de lutte contre les atteintes à la concurrence déloyale.

Le centre ” Actions ” est composé d’un conseil Stratégique de 5 membres relevant de la CONECT, l’INLUCC (Instance nationale de lutte contre la corruption), le conseil de la concurrence et Waito et d’un bureau exécutif composé de 11 personnes représentant 5 secteurs prioritaires ; à savoir la santé et l’alimentation, les technologies, la mode et l’artisanat, l’immobilier, les services et un secrétariat.

Grâce à son réseau d’expertise internationale, Waito apportera l’appui technique et logistique nécessaires afin de permettre à la CONECT de mettre en place des opérations concrètes et pragmatiques de lutte contre le commerce illicite “, a indiqué le président de Waito, Pierre Delaval.
Et d’ajouter que le Centre se penchera en premier lieu sur l’élaboration d’un programme à court termes avant de mettre en place, avant la fin de cette année, son programme pour 2019.

Il s’agit, a-t-il précisé, de mettre en place des actions prioritaires qui cibleront plusieurs secteurs, notamment les problèmes liés à la santé, la sécurité (médicaments, agroalimentaires…), la contrefaçon et la concurrence déloyale.

Notre objectif est de développer un véritable programme statistique en matière de commerce illicite “, a encore indiqué le responsable, rappelant que les données qui circulent actuellement en Tunisie ne sont fiables.

Pour le président de la CONECT, Tarek Cherif, l’idée d’Actions est née à partir d’un problème majeur auquel fait face l’économie tunisienne, à savoir la concurrence déloyale qui représente un danger menaçant le tissu économique national, composé notamment de TPE et de PME.
“WAITO” est une organisation non gouvernementale mise en place en 2010, en Suisse, puis s’est installée en Tunisie. L’organisation, qui dispose de 170 experts, a travaillé avec les différents ministères pour la mise en place de différents types d’actions pour lutter contre le trafic illicite et garantir une meilleure évolution des services concernés, notamment les autorités douanières, police et défense.

TAP

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire