La greffe rénale a repris à Tunis, Sfax, Sousse et Monastir

La greffe rénale a repris à Tunis, Sfax, Sousse et Monastir

par -

Le Centre national pour la promotion de la transplantation d’organes (CNPTO) a repris les opérations de greffe rénale à partir d’un donneur vivant dans tous les établissements publics de santé agréés par le ministère de la Santé dont les hôpitaux Hedi Chaker et Habib Bourguiba à Sfax, l’hôpital Fatouma Bourguiba à Monastir, l’hôpital Sahloul à Sousse, l’hôpital militaire à Tunis, l’hôpital Charles Nicole à Tunis et l’hôpital de la Rabta à Tunis.

Dans un communiqué publié, vendredi, le ministère de la Santé a, à cet égard, fait savoir que 20 greffes de reins ont été effectuées dans ces établissements depuis le début du mois de janvier 2019 et jusqu’au 25 avril courant, soulignant que durant cette période, six opérations de transplantation de foie ont été, également, réalisées à l’hôpital Mongi Slim à la Marsa (pour des adultes) et à l’hôpital Fatouma Bourguiba (pour des enfants), selon le communiqué.
La même source a indiqué que le CNPTO avait réalisé, hier jeudi, avec succès la première greffe du cœur à l’hôpital Rabta, après une interruption de plus de sept ans.

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire