AccueilLa UNELe Cepex confirme les bons chiffres du commerce, les mauvais aussi

Le Cepex confirme les bons chiffres du commerce, les mauvais aussi

Lors d’une conférence de presse tenue mercredi 9 janvier 2019 au siège du Cepex à Tunis, Mohamed Lassad Labidi, le PDG de la Maison de l’exportateur, a dévoilé les principaux indicateurs du commerce extérieur de la Tunisie pour les 11 premiers mois de l’année 2018, le Programme Promotionnel TH&CC 2019, les principales actions organisées au cours de l’année 2018. Il a également évoqué les activités prévues en 2019, notamment en ce qui concerne les missions BtoB, Dto D et la participation aux foires et salons internationaux.

- Publicité-

Le PDG du Cepex a indiqué que les exportations tunisiennes représentent environ 35% du PIB, avec environ 3300 produits exportés par 6000 exportateurs. S’agissant des produits phares exportés, la campagne 2017/2018 a enregistré l’exportation de 201 576 tonnes d’huile d’olive dont 16 948 tonnes d’huile d’olive conditionnée pour une valeur globale d’environ deux milliards de dinars.

La même campagne a été marquée par l’exportation de 130 000 tonnes de dattes pour une valeur de 767 millions de dinars. Notons que le secteur agroalimentaire représente une part de 13% dans le total des exportations tunisiennes. Aux prix courants, les exportations des biens ont augmenté de 19,9% et de 3,7% en volume. Hors énergie, les exportations ont augmenté de 19,8% et de 4,8% en volume. Par contre, les importations, aux prix courants, ont augmenté de 20,1% et de 1,1% en volume. Hors énergie, les importations ont augmenté de 17,6% et ont baissé de 1,1% en volume.
L’évolution des exportations tunisiennes par secteur montre une hausse dans les secteurs des industries mécaniques et électroniques (+14,4%), textile et habillement (+18,2%), l’énergie (+20,4%) et des industries agroalimentaires (+53%). Les exportations des mines et phosphates ont enregistré une baisse de (-4,9%).

D’autre part Labidi a annoncé le lancement d’une étude pour la refonte du FOPRODEX (financement de la Banque Mondiale) visant à proposer un nouveau mécanisme de soutien aux activités d’internationalisation des entreprises privées en capitalisant sur les expériences antérieures du FOPRODEX et des fonds (FAMEX et TASDIR+). Un nouveau mode de gouvernance agile permettant plus de flexibilité, célérité et efficacité adapté à la nouvelle restructuration du CEPEX et un nouveau cadre juridique régissant les champs d’intervention du FOPRODEX seront adoptés.

Communiqué

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,721FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,565SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles