AccueilLa UNELe déficit commercial de la Tunisie n’en finit pas de se creuser

Le déficit commercial de la Tunisie n’en finit pas de se creuser

La balance commerciale de la Tunisie continue de traîner au fil des trimestres et des mois un déficit qui n’a de cesse de se creuser. Ceci alors que les autorités publiques  pèchent par une incapacité manifeste d’y remédier malgré la très difficile situation économique et financière qui est celle du pays

Durant le premier trimestre de 2022, le solde de la balance commerciale s’est creusé à 4303,8 millions de dinars contre 3069,3 millions de dinars, au cours de la même période de 2021, indique mardi l’Institut National de la Statistique.

L’INS explique ce déficit en grande partie par celui enregistré avec certains pays, tels que la Chine (-2009,6 MD), la Turquie (-1356,7 MD), l’Algérie (-871,6 MD) et la Russie (-561,7 MD).

En revanche, le solde de la balance commerciale des biens a enregistré un excédent avec d’autres pays principalement avec la France (933,6 MD), l’Allemagne (914,5 MD) et la Libye (490,3 MD).

Le taux de couverture a perdu 1,8 point par rapport au premier trimestre 2021 pour s’établir à 76,6%.

Exportations et importations  en hausse

Durant le premier trimestre 2022, les exportations tunisiennes ont enregistré une hausse de 26,2%, contre 6,2%, au cours de la même période de l’année écoulée. Elles ont atteint le niveau de 14081,7 MD, contre 11161,9 MD durant le premier trimestre 2021.

La progression des exportations concerne plusieurs secteurs, dont l’énergie (+137,6%), les mines, le phosphates et dérivés (+152,2%), le textile/habillement et cuirs (+20,9%), les industries mécaniques et électriques (+13,3%) ainsi que les industries agro-alimentaires (+19,7%).

Pour ce qui est des importations, elles ont enregistré une hausse de 29,2% contre 1,5% durant le premier trimestre 2021. En valeur, les importations ont atteint 18385,5 MD, contre 14231,2 MD durant le premier trimestre 2021.

L’augmentation des importations provient de la hausse enregistrée au niveau des importations de l’énergie de (+87,2), des matières premières et demi-produits de (+36,7%), des biens de consommation de (+12,8%) et des biens d’équipement de (+9,5%).

L’UE, débouché majeur

S’agissant de la répartition géographique, les exportations tunisiennes vers l’Union européenne (69% du total des exportations) ont augmenté de 18,8%.

Cette évolution est expliquée d’une part, par la hausse des exportations tunisiennes vers certains partenaires européens, tels que la France (7,3%), l’Italie (22%) et l’Allemagne (32,6%) et par la baisse de nos ventes vers d’autres pays notamment avec les Pays Bas (-28,6%) et la Slovaquie (-3,9%), d’autre part.

Avec les pays arabes, les exportations ont augmenté avec l’Algérie (8,9%), le Maroc (31,6%) et la Libye (11,3%).

Pour ce qui est des importations, les échanges commerciaux des biens avec l’Union européenne (43,5% du total des importations) ont enregistré une hausse de 12,8% pour s’établir à 8002,4 MD.

Les importations ont augmenté de (26,2%) avec la France, de (18,4%) avec l’Italie et ils ont diminué de (-3,1%) avec l’Allemagne.

- Publicité-

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

108,654FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,999SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -